Adam de la Halle

Cha vient éd Wikipedia
Aler à: navigachon, tracher

Adam éd la Halle (dit Adam d'Aro ou ch' Bochus d'Aro) ch’est un trouvoère picard né vers 1240 à Aro pi mort vers 1287 din ch' sud del' Italie al cour d’Robert II d'Artoé ( comte d'Artoé).

In connoait poin granmin d'coses su l'vie d'Adam éd la Halle.[1].

I sroait ch' fiu éd moéte Henri ch'Bochus éq étoait à l'échevinage d'Aro.

A l'Univarsité d' Paris[2], il o yeu ch'tite éd maitre des ars[3].

Il o écrit ch' Gieu del feuillée en 1276 pi Li gieus de Robin et Marion.

Vers 1282, il est à Naples aveuc l’ duc Robert II d'Artoé. In jeue pététe, vers 1283-1284, s' Gieus de Robin et Marion al cour éd Charles d'Anjou [4].

Adam de la Halle est mort à Naples in 1287, d'apreu l'explicit del copie datée del Candeleur 1288 du Roman de Troie par Jean Madot, sin neveu, et pi pèr l'auteur du Jeu du Pélerin, qui dit être allé su l' tombe du poète aveuc ch' comte d'Artoé[5].


Or est mors maitre Adans, Dieus li fache merchi
A se tomble ai esté, don Jhesu Crist merchi !

Slon Fabienne Gégou[6] , Adam de la Halle est mort in 1306.

Euves[éditer | modifier le wikitexte]


C'est li congiés Adan.[éditer | modifier le wikitexte]

éstrait I pi XIII

I
Comment que men tans aie usé,
M'a me conscienche acusé
Et toudis loé le meilleur;
Et tant le m'a dit et rusé
Que j'ai tout soulas refusé
Pour tendre a venir a honnour.
Mais le tans que j'ai perdu plour,
Las! dont j'ai despendu le fleur
Au siecle qui m'a amusé.
Mais ch'a fait forche de signeur,
Dont chascuns amans de l'erreur
Me doit tenir pour escusé.
[ ... ]
XIII
A tous ceus d'Arras en le fin
Pren congié pour che que mains fin
Ne me cuident de cuer vers eux.
Mais il i a maint faus devin
Qui ont parlé de men couvin,
Dont je ferai chascun hontex;
Car je ne serai mie tex
Qu'il m'ont jugié a leur osteux
Quant il parloient aprés vin,
Ains cueillerai cuer despiteus
Et serai fors et vertueus
Et drois, quant il gerront souvin!
Chi fine li congiés Adan.

Bibliografie[éditer | modifier le wikitexte]

chés lifes d'Adam[éditer | modifier le wikitexte]

  • Adam de la Halle (Adam ch'Bochus). Œuvres complètes (poésies et musique), publiées par E. de Coussemaker. (Réimpression de l'édition de 1872). Slatkine Reprints, 1970. 440 p., br. 3600120172723
  • Adam de la Halle, Œuvres complètes édition bilingue (ancien français et français moderne) de Pierre Yves Badel, Le livre de poche, collection lettres gothiques 1995. ISBN = 2-253-06656-7
  • Adam de la Halle (Adam ch'Bochus). ), Le Jeu de Robin et Marion, suivi du Jeu du Pélerin, édité par Ernest Langlois. (1924). Champion, 1992. XII-93 p., br. 9782745318114.
  • Adam de la Halle (Adam ch'Bochus). Le Jeu de Robin et Marion, traduit en français moderne par Annette Brasseur-Péry. (1970). Champion, 1984. 57 p., br. 9782745318138
  • Adam de la Halle (Adam ch'Bochus), Le Jeu de la feuillée, édité par Ernest Langlois. Champion, 1985. XX-82 p., br. 9782745318107
  • Adam de la Halle (Adam ch'Bochus). ), Le Jeu de la feuillée. Traduction en français moderne par Claude Buridant et Jean Trotin. (1972). Champion, 1983. VIII-83 p., br. 9782745318121

Lives su Adam[éditer | modifier le wikitexte]

  • C. Le Gentil Le vieil Arras, ses Faubourgs, sa Banlieue, ses Environs, Souvenirs Archéologiques et Historiques. Société du Pas-de-Calais 1877
  • Adolphe de Cardevacque, La musique à Arras depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours. Imprimerie Rohard-Courtin, Arras 1885
  • Julien Tiersot, Sur le Jeu de Robin et Marion d'Adam de la Halle (XIIIe siècle). Fischbacher, Paris 1897
  • Henry Guy, Essai sur la vie et les œuvres littéraires du trouvère Adam de la Halle. Librairie Hachette & cie, Paris 1898
  • Jean Maillard, Adam de la Halle, perspective musicale, Librairie Honoré Champion, Paris 1982.
  • Jean Dufournet, Adam de la Halle à la recherche de lui-même, Champion, Paris, 2008.

Loïens intarnètes[éditer | modifier le wikitexte]

Wikisource
Din { http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikisource } il y o des teskes éd : Adam de la Halle


Notes pi référinches[éditer | modifier le wikitexte]

  1. Pierre Yves Badel, in Adam de la Halle: œuvres complètes p. 11
  2. Pierre Yves Badel, ibid, p. 11
  3. J. Maillard, Adam de la Halle, perspective musicale p. 14
  4. J. Maillard, op. cit., p. 14.
  5. Pierre Yves Badel, ibid, p. 12.
  6. F. Gégou, Adam le bossu serait-il mort en 1288 ?, Romania LXXXVI