Hélinand d' Froidmont

Cha vient éd Wikipedia
Aler à: navigachon, tracher

Hélinand d' Froidmont, ( in latin Helinandus Frigidimontis, obin Elinandus, Elynandus, …) (vers 1160 - 1230) ch'est un poéte et un trouvère du Moéyin Âge et pi un croniqueu.

Hélinand d' Froidmont, l'est né à Pronleroy ou Angivillers, pré d' Saint-Just-in-Coeuchie, vers 1160. Ch'est un élève d'Abélard. Ch'étôt un mouéne cistérchien d' Abaïe d'Froidmont, diocèse d' Bieuvais.

Chés écrits à Hélinand d' Froidmont[éditer | modifier le wikitexte]

  • Vers de la Mort, (1194 à 1197) . Ch'est un poéme édseur la mort in frinsé aveuc du picard.
  • Chronicon (49 lives in latin)


Notes pi référinches[éditer | modifier le wikitexte]

  • Hélinand de Froidmont, Les Vers de la Mort, traduction en français moderne par Michel Boyer et Monique Santucci, Paris, Honoré Champion, 1983 ; réimpr. 1990.
  • Michel Zink, Littérature française du Moyen âge, Paris, Presses universitaires de France, 2004.
  • François Beauvy, La Littérature de l'Oise en langue picarde du XIIe siècle à nos jours, Anmien, Ed. Encrage, p. 18-22 , 2005.

Loyens éstérnes[éditer | modifier le wikitexte]