Jacques Grevin

Cha vient éd Wikipedia
Aler à: navigachon, tracher

Jacques Grévin (1538 – 1570) ch'est un médecin. Il o écrit des pièches ed téïate et pi étou ch'est un poéte.

L'est né à Clérmont-in-Bieuvésis in 1538.

Euves[éditer | modifier le wikitexte]

  • Le Théâtre de Jacques Grévin, Paris, Vincent Sertenas et Guillaume Barbé, (1561) - (1562) - corrigé pèr Grévin = (1567)
  • Cesar. Tragedie, Paris, Nicolas Bonfons, 1578.
  • Les portraicts anatomiques de toutes les parties du corps humain, gravez en taille douce, par le commandement de feu Henry huictiesme Roy d'Angleterre. Ensemble l'abbregé d'André Vesal, & l'explication d'iceux accompagnée d'une déclaration anatomique. (aveuc l' coll. ed André Vésale). Paris André Wechel 1569
  • L'Olympe de Jacques Grévin... ensemble les autres œuvres poétiques du dit auteur, 1570
  • "Deux livres des venins, ausquels il est amplement discouru des bestes venimeuses, thériaques, poisons et contre-poisons, par Jacques Grévin de Clermont en Beauvaisis. Ensemble les œuvres de Nicandre, medecin & poete grec, traduictes en vers françois, Anvers, Christofle Plantin, 1567-1568.
  • La liberté vangee, ou Cesar poignardé, Rouen, Raphaël du Petit Val, 1606.
  • De l'imposture et tromperie des diables : des enchantements et sorcelleries, Paris 1567, chez Iaques du Puys libraire Iuré demeurant en la Rue Sainst Jean de Latran à l'enseigne de la Samaritaine.

Bibliografie[éditer | modifier le wikitexte]

  • L. Pinvert, J. Grévin (1538-1570) : étude biographique et littéraire, Paris, Fontemoing, 1898.
  • L. Dorez, « La mort de J. Grévin », Bulletin du bibliophile, 1899, p. 325-328
  • R. Aldington, « J. Grévin », French Studies., 1926, p. 92-101.
  • M. Maloigne, J. Grévin, sa vie, son œuvre, Laval, Parnéoud, 1926.
  • J. Colombe, « Grévin », Hippocrate, mars-avril 1949.
  • Henri Weber, La création poétique en France au XVIe siècle, Paris, 1956, tome II, pache 559
  • B. Weinberg, "The sources of Grevin's ideal on comedy and tragedy", Modern Philology, (1947)

Loyens éstérnes[éditer | modifier le wikitexte]

  1. quèques poènmes