Leos Carax

Cha vient éd Wikipedia
Aler à: navigachon, tracher
Leos Carax
Leos Carax au  festival d' Cannes 2012
Leos Carax au festival d' Cannes 2012

Nom de naissance Alexandre Dupont
Né(e) l’ l' 22 ed novimbe 1960
Suresnes
Franche Franche
Nationalité(s) Franchoèse Franche Franche
Proféchon(s) Réalisateur
Acteur
Film(s) notabe(s) Boy Meets Girl
Mauvais Sang
Les Amants du Pont-Neuf
Holy Motors
Distinction(s) Léopard d'or du Festival de Locarno (2012)
Prix de la jeunesse du Festival de Cannes 2012

Alex Christophe Dupont dit Leos Carax, ch' est un réalisateur frinsé[1].

Filmografie[éditer | modifier le wikicode]

Réalisateur[éditer | modifier le wikicode]

  • 1980  : Strangulations blues (court métrage)
  • 1984  : Boy Meets Girl
  • 1986  : Mauvais Sang
  • 1991  : Les Amants du Pont-Neuf
  • 1997  : Sans titre (court métrage)
  • 1999  : Pola X
  • 2008  : Tokyo ! - segment Merde
  • 2012  : Holy Motors

conme acteur[éditer | modifier le wikicode]

  • 1986  : Mauvais Sang (le voyeur du quartier)
  • 1987  : King Lear de Jean-Luc Godard
  • 1988  : Les ministères de l'art de Philippe Garrel
  • 1997  : A Casa (The House) de Sharunas Bartas
  • 2004  : Process de C.S. Leigh
  • 2006  : 977 de Nikolay Khomeriki
  • 2008  : Mister Lonely de Harmony Korine
  • 2008  : Je ne suis pas morte de Jean-Charles Fitoussi
  • 2012  : Holy Motors de Leos Carax

Clips musicaux[éditer | modifier le wikicode]

  • |2001  : Crystal de New Order [2]
  • 2004  : Tout le monde ed Carla Bruni

Loyens[éditer | modifier le wikicode]

Notes pi référinches[éditer | modifier le wikicode]

  1. http://www.telerama.fr/cinema/quand-alex-dupont-est-devenu-leos-carax,83598.php
  2. Vidéo alternative au véritable clip signé Johan Renck . La vidéo de Carax ch'est un canular envoyé à la maison de disques du groupe.
  • Fergus Daly, Garin Dowd , Leos Carax, Manchester, Manchester University Press, coll. « French Film Directors », 2003.
  • Lionel Grenier , De Boy Meets Girl à POLA X - une introduction à l'univers caraxien, Morières-les-Avignon, Vacuum, 2006.
  • Alban Pichon , Le cinéma de Leos Carax. L'expérience du déjà-vu, Latresne, Le Bord de l'eau, coll. « Cinéma », 2009.