Noéyon

Cha vient éd Wikipedia
Aler à: navigachon, tracher

49° 34′ 54″ N 2° 59′ 59″ E / 49.5816667, 02.9997222

Noéyon

Armoiries

Poéis
drapeau de la France
     Franche
Région Picardie
Départmint Oése
Rondichmint Compiène
Cainton Noéyon (chèf-yu)
Code Insee 60471
Code postal 60400
Maire
 
Patrick Deguise
2008-2014
Intarconmeunalité Conmunauté d'chés conmunes
du Poéis Noéyonné
Coordonnées
jourgrafiques
49° 34′ 54″ Nord
       2° 59′ 59″ Est
/ 49.5816667, 02.9997222
49° 34′ 54″ N 2° 59′ 59″ E / 49.5816667, 02.9997222
Altitudes moyenne : {{{alt moy}}}
minimale : 36 m
maximale : 153 m
Supérfichie 18 km² (1 800 ha)
Populachon sins
doubes contes
14 260 gins
(2006)
Dinchité 2 752 gins/km²
gintilé Noéyonnés
Chite intarnète http://www.vile-Noéyon.fr/
Carte de localisation de Noéyon

Noéyon, ch'est eune ville du nord de l'Oése. In frinsé, in dit Noyon.

catédrale d' Noéyon


Histoère[éditer | modifier le wikitexte]


Néf del catédrale


Administration[éditer | modifier le wikitexte]

Lisse éd chés mayeus :


Début= 1888 |Fin= |Identité= Ernest Noël |Parti= |Qualité= député


Début= 1989 |Fin= 2002|Identité= Bertrand Labarre |Parti= RPR |Qualité=

Début= juin 2002 |Fin= mars 2008|Identité= Pierre Vaurs |Parti= UDF |Qualité=

Début= mars 2008 |Fin=|Identité= Patrick Deguise |Parti= PS|Qualité=


Démografie[éditer | modifier le wikitexte]

1962= 9317

1968= 11 603

1975= 13 889

1982= 14 041

1990= 14 426

1999= 14 471

2006= 14 260

sins doubes comptes = 1962

  • source = INSEE[1]

Agés pi monumints[éditer | modifier le wikitexte]

  • la Catédrale Note-Dame : la catédrale romane, où Karlemanne pui Hugues Capet ont té couronnés, fut ravagée par un incendie in 1131. De 1145 à 1235 fut ainsi édifiée l'une des preumières grandes églisses gotiques (gotique primitif).
  • Bibliotèque du kapite
  • Fontaine du Dauphin (1771)
  • Musée Jean Calvin [1]
  • Musée du Noéyonné [2]
  • Musée métiers anciens pi traditions rurale [3]

etc.


Vile fleurie : Noéyon o 3 fleurs in 2007 par ech Conseil des Viles pi Vilaches Fleuris éd Franche au Concours des viles pi vilaches fleuris[2].

Onmes célébes del conmune[éditer | modifier le wikitexte]


Jumelages[éditer | modifier le wikitexte]

Notes pi référinches[éditer | modifier le wikitexte]

  1. Noéyon sur ech site de l'Insee
  2. Jornal , titre = ech palmarès des viles pi vilaches fleuris , date = 5 ed juillet 2008 , gasète = Le Courrier picard édition éd l'Oése.

Loïens intarnètes[éditer | modifier le wikitexte]

vir auchi[éditer | modifier le wikitexte]

Viles picardes