Érvelle

Cha vient éd Wikipedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
49° 50′ 58″ N 2° 07′ 19″ E / 49.8494444444, 2.12194444444
Érvelle
L'église
L'église
Poéyis drapeau de la France      Franche
Région Picardie
Départémint Sonme
Arondichemint Anmien
Canton Moyin-Dreu
Code insee 80670
Code postal 80540
Maire
 
Jean-Marc Jovelet
2008-2014
Intarconmeunalité Conmeunité d'ramòÿmint
Anmyin Métropole
Jografie
Coordonnées
jografikes
49° 50′ 58″ N 2° 07′ 19″ E / 49.8494444444, 2.1219444444449° 50′ 58″ Nord
       2° 07′ 19″ Est
/ 49.8494444444, 2.12194444444
  
Altitudes minimale : 71
maximale : 133
mouéyène :
Supérfichie 14.41 km² (1441 ha)
Démografie
Populacion sins
doubes comptes
540 gins
(2009)
Gintilé
Carte de localisation de {{{nomcommune}}}

Érvelle ( Revelles in frinsé ) ch' est eune conmeune picarte située dins ch' départmint del Sonme et pi dins l'région Picardie.

Anménistracion[éditer | modifier ech wikicode]

Lisse d’chés maires
innées Idintité Étitchète Qualitè
marche 2008   Jean-Marc Jovelet    
marche 2001 2008 François Foré    
Toutes chés données is n'sont poin coère connues.

Démografie[éditer | modifier ech wikicode]

Évoluchon démografike
(Source : Base Insee[1],[2],[3].)
19621968197519821990199920062009
337346362396466506532540
Nombe r'tenu édpu 1962 : populachon sans doubes conptes

Lius pi monumints[éditer | modifier ech wikicode]

  • Église
  • Monumint à chés morts
  • Pure éd pierre

Achochénisons[éditer | modifier ech wikicode]

  • Ène Achochénison locale, « Festival R4 »[4], ale organise édpuis pus d' dich ans un concert éd rock tous chés innées[5].


Deus des mimbes du groupe French Kiss, à chés 11èmes « Rencontres Rock'n Roll à Revelles », in juillet 2009.


Notes pi référinches[éditer | modifier ech wikicode]

  1. Nombe ed gins - Érvelle dseur l' site à l'Insee
  2. 2006 dseur l' site à l'Insee
  3. 2009 dseur l' site à l'Insee
  4. Site de l'association R4
  5. Programme 2009 du Festival R4
  • René Boyenval, René Debrie et René Vaillant - Répertoire des noms de famille de la Somme en 1849, éditions ÉKLITRA, Amiens, 1972, 232 p.

Loïens intarnètes[éditer | modifier ech wikicode]