Apostoéle

Cha vient éd Wikipedia
(Érdirection édpis Apote)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
El Chène, ches douze apostoéles i minjtte avuc Jésus.
« Adon, ech jor vnu, il o aplè ses dischipes pi i nin o coési douze à qui il o donnè ch'nom d'Apostoéles »   (Luc 6, 13)
« Pi il o montè sur el montangne, pi il o aplè cheus qu'i vouloét. Is ont vnu imprés d'li pi i nin o instituès douze por qu'is soéchtte avuc li pi por zzes invoéïer prétcher l'Boinne Nouvèle pi espulser ches démons »   (Marc 3, 13-15)

Un apostoéle o apote (d'ech viu grec ἀπόστολος (apostolos, « chti qu'il est invoéïè à loin ») il est un messacher o un ambassadeus.

Chu mot os l'utilise seurtout por parler d'ches Douze Apostoéles dins ch'cristianime. Eslon ches Évangiles dins ch'Nouvieu Testamint d'el Bibe (Matiu 3, 13-19, Marc 3, 13-15 pi Luc 6, 13), Jésus il o coési douze personnes inte ses dischipes pi i zzes o instituè apostoéles por aler prétcher chl'Évangile dins ch'monne. À ches douze apostoéles i vo s'in ajoinde un trézième, Matias, por rimplacher Juda Iscariote qu'o traï Jésus pi qui s'o tuè.

Étimologie[éditer | modifier ech wikicode]

Ches deus mots apostoéle et apote is vienntte tous deus d'ech viu grec ἀπόστολος. Ech prunmier, apostoéle, il est atestè in picard por el prunmière foés dins Li estoires de chiaus qui conquisent Coustantinoble pau cvalier croésè Robert ed Clari in 1204 dsous l'fourme apostoiles. Ech deusième mot, apote, ch'est l'minme cose moais os l'truve in picard pus tardieus pi il est seurmint influincè pau franchoés apôtre.