Isaïe Lampin dit Floréal

Cha vient éd Wikipedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Isaïe Lampin l'est né l' 20 ed moai 1927 à Souchez pi défuncté au 3 d'avri 2007 dins l'meume ville. Il étôt mineur et pi a écrit des poémes in picard. Il a té intronisé amon chés Rosati l'13 ed novimbe 1988 et pi té arçu à l’Académie des sciences et des lettres d’Aro in 1999.

Éstraits d' quèques poémes à Floréal[éditer | modifier ech wikicode]

L' galibot [1]
[...]
Es ' tiote barrettes sus' tête, es musette à sin dos
Avant d'rinter din l' cache, i soupire un grand cop
Ses pétites mains sont moites, sin pétit coeur i bat
Dins in pétit momint i sera tout in bas.
[...]
Em' lampe[2]
[...]
Alors nou mineur i l' prénot aveuc inn' grante fierté
Ele qui n'allot pus l' quitter pindant inn' sainte journée
Ch'est comme si qui l'avot el'bon diu à s' chinture
l'avot confiance à elle, in l' véyot su s' figure.
[...]
El' sifflet[3]
[...]
El' sifflet, à nou maîte, ch'étot pire qu'un rével,
Pour li canter ches heures i n'avot pas sin parel:
Pour nous rintrer, sortir, s'assir ou bien s'el'ver,
Dins l'tardiole à p'tit pos, tout étot programmé.
[...]

Notes pi référinches[éditer | modifier ech wikicode]

  1. L'galibot
  2. Em' lampe
  3. El' sifflet, à nou maîte