Bertanne

Cha vient éd Wikipedia
Aler à: navigachon, tracher
Bértainne


Flag of Brittany (Gwenn ha du).svg

COA fr BRE.svg


Breizh (in Bérton)
Bertaèyn (in Gallo)
Bretagne (in frinsé)




  • d’vise =
« Potius mori quam fœdari » (latin)
« Kentoc'h mervel eget bezañ saotret » (in Bérton)
(putot él mort qu’el madrouille)



L’ Bértainne ou Bértainne historique ch’est eune péninsule plachée à l'ouest del Franche.


EU location BZH.png


chonc départémints  : Côtes-d'Armor (Côtes-du-Nord), Finistère, Ille-et-Vilaine, Loire-Atlantique (Loire-Inférieure) pi Morbihan.

Catieu d’chés ducs d’ Bértainne à Nantes

Chés poéis cheltiques[éditer | modifier le wikicode]

sis poéis cheltiques

L’ Bértainne ch’est un d’chés sis poéis cheltiques:


Poéis Nom cheltique Langue Peuple Nombe éd gins Nombe éd rééls locuteus
Écosse Alba Écossé (Gàidhlig) Écossés 5 000 000 92 400 (1,8%)
Irlinde Éire Irlindé (Gaeilge) Irlandais 6 000 000 538 283 - 1,8 million (9%)
Ile d' Man Ellan Vannin Mannoés (Yn Ghaelg) Manx 70 000 < 1 700 (< 2,4%)
Poéis d’Galles Cymru Galloés (Cymraeg) Galloés 3 000 000 > 750 000 (> 25%)
Cornouailles Kernow Cornique (Kernewek) Corniques 500 000 3 500 (0,7%)
Bértainne Breizh Bérton (Brezhoneg) Bértons 4 000 000 > 257 000 (6,4%)

Il y o étou chés Asturies, él Galice et pi l’Cantabrie ; [1].


Protohistoère cheltique[2][éditer | modifier le wikicode]

Chonc peuples gauloés d’ Bértainne.





Ch’ Gwenn ha du[éditer | modifier le wikicode]

Ch’ drapieu del Bértainne

Ch’est ch’ drapieu del Bértainne (1923). Gwenn ha Du ch’est in Picard : Blank pi Noér .

Ch’ triskell[éditer | modifier le wikicode]

Ch’ triskell

Ch’ triskel (ou triskell), ch’est un anthiu simbole à troés brankes.

Bro goz ma zadoù[éditer | modifier le wikicode]

Bro goz ma zadoù (Vius poéis éd mes pères), ch’est echl hymne éd chés Bértons écrit pèr François Taldir-Jaffrenou àl fin du XIXe sièke. Il est canté su l’ musique dechl hymne national galoés.

Ch’Bagad de Lann-Bihoué à Lorient



Lindisfarne StJohn Knot2 3.svg


Loyens intarnètes[éditer | modifier le wikicode]

abilhures din chés innées 1900





Notes[éditer | modifier le wikicode]

  1. National Geographic, The Celtic Realm, March, 2006
  2. Venceslas Kruta, Les Celtes, Histoire et Dictionnaire, page 427, (Éditions Robert Laffont, coll. « Bouquins », Paris, 2000, ISBN: 2-7028-6261-6) ; Collectif, Toute l'histoire de Bértainne, chapitre 2 : « Les Celtes des origines à la fin du IIIe siècle av. J.-C. » (Skol Vreizh, Morlaix, 1997, ISBN: 2-911447-09-3)