Louis-Fernand Flutre

Cha vient éd Wikipedia
Aler à: navigachon, tracher

Louis-Fernand Flutre ch'est un univarsitoère frinsé. L'est né au 21 d' join 1892 pi défuncté in 1978.

Anchien élève à l'École normale supérieure (rue d'Ulm), il o té professeur agrégé dins un lycée pis apré din l' Faculté d' Lètes à Lyon.

Il o foait eune chintainne d'lifes, édseur el litérature franchoèse et pi quèques lifes édseur ch'Picard.

Il o foait eune thèse ed doctorat in 1932 à La Sorbonne lonmée "Li Fet des Romains dans les littératures française et italienne du XIIIe au XIVe siècle"[1].


Quèques lifes à Flute[éditer | modifier le wikitexte]

  • Précis de grammaire grecque (aveuc Charles Maquet), Paris (1925)
  • De Bello Gallico (Éstraits). Annotés, Paris (1928)
  • Selectae e profanis scriptori bus Historiae. Historiettes tirées des écrivains latins, Paris (1929)
  • Li fait des Romains compilé ensemble de Saluste et de Suetoine et de Lucan. Texte du XIIIe siècle, publié pour la première fois d'après les meilleurs manuscrits, 2 vols., Ed. aveuc Kornelis Sneyders de Vogel, Paris/Groningen (1935-1938), pi Gent (1977)
  • Recherches sur les éléments prégaulois dans la toponymie de la Lozère, Paris (1957)
  • Pour une étude de la toponymie de l'Afrique Occidentale Française, Dakar (1957)
  • Plus est en vous. Fantaisie brugeoise; 14 sonnets à la louange de Bruges (aveuc Léon Lafoscade), Lyon (1957)
  • Table des noms propres avec toutes leurs variantes figurant dans les romans du Moyen âge écrits en français ou en provençal et actuellement publiés ou analysés, Poitiers (1962)
édseur ch'picard pi l'Picardie
  • Le Moyen picard d'après les textes littéraires du temps (1560-1660). Textes, lexique, grammaire, Société de Linguistique Picarde tome XIII , Anmien (1970)
  • Du moyen picard au picard moderne, Centre d’Études Picardes, tome III et pi Société de Linguistique Picarde, tome XV , Univarsité d' Picardie, Anmien (1977)
  • Le parler picard de Mesnil-Martinsart (Somme). Phonétique, morphologie, syntaxe, vocabulaire, Gent/Lille (1955)
  • Mesnil-Martinsart. Somme, essai d'histoire locale, Lyon (1955)

Notes pi référinches[éditer | modifier le wikitexte]

  1. C. Julius Caesar. De bello Gallico.

Loiens intarnètes[éditer | modifier le wikitexte]

Sudoc