Matématikes

Cha vient éd Wikipedia
Aler à: navigachon, tracher
Boulier kinoés.

Ches matématikes sont un domène ed conèssanches abstrètes construites aveuc des rèsonemints logikes su des concepts tels que ches nombes, ches guiffes, ches structures et ches transformacions.

Esplicacion[éditer | modifier le wikicode]

Ech papirus égypcien Rhind.

Ches matématikes sont différintes des eutes syinches à cosse d' leu rapport particulier au réel. Ale sont d'nature puremint intellectuelle, fondées su des axiomes déclarés vrès (ch'est-à-dire éq'ches axiomes is sont nin soumis à l'espéryinche, meume s'is in sont souvint inspirés) o su des postulats provisoiremint admis. Un énonché mathématike – délonmé généralemint téorème, proposicion, lemme, fait, scholie ou corolère – est considéré conme valide lorsqu'ech discours formel qui établit es vérité respeke unne chertène structure racionnelle lonmée démonstracion. Ben qu'ches résultats matématikes fuch'te des vérités puremint formelles, is trouvette cepindant des applicacions dins ches eutes syinches et dins différints donmènes ed chele teknike (pa eximpe, fisike, informatike, astronomie...).

Un décopache des matématikes in pusieurs donmènes différints est utilisé : algèbe, analise, géométrie et probabilités ; cepindant ches frontières sont nin toudis ben définies. Echl' algèbe est ech insimbe des métodes matématikes pou étudier ches nombes, ches ékouacions et des nocions tels que chele téorie des groupes. L'analise est chele partie des matématikes su ches kestions ed régularité des aplicacions d'unne variabe réelle o complexe. Chele géométrie tinte ed comprinde ches objets dins echl espache, pis ches propriétés d'chés objets pus abstrèts. Ches probabilités assayette ed formaliser tout ch'qui relève ed l'aléatoére, ale sont utilisées notammint pou ches éstatistikes.