Vate

Cha vient éd Wikipedia
Aler à: navigachon, tracher

Pou chés cheltes ech vate ch'est un devin pi un prète.

Din l' érligion chelte, il y avoait chés bardes, chés druides et pi chés vates.

Ch' nom i vient du gauloés.

In galoé ech nom éd chés vates ch'est gwawd, in irlindé: fàith, in latin : vatis et pi in grec : ouateis.

In pérle éd chés vates din chés anthius lives éd: Strabon (IV, 4, 4), Pline (Histoire naturelle XXX, 13), Lucain (Pharsale I, 448), Ammien Marcellin (XV, 9) et pi étou Timagène.


Ovide o dit éq il étoait ech vate d' Eros (Amores 3.9). [1]


Notes[éditer | modifier le wikitexte]

  1. * Perkins, Caroline A.,"Ovid's Erotic Vates" in Helios, March, 2000 [1]

bibliografie[éditer | modifier le wikitexte]

  • Gwenc'hlan Le Scouëzec, Les Druides, – volume 1 : Des origines à l'Empire romain, ISBN 2-95164-540-6 , Éditions Beltan (2001).
  • Anonyme, Le Dialogue des deux Sages présenté et annoté par Christian-Joseph Guyonvarc'h, Bibliothèque scientifique Payot, ISBN 2-228-89214-9 , Paris (1999) ,
  • Brunaux Jean-Louis, Nos ancêtres les Gaulois, Seuil (2008)
  • Rübekeil, Ludwig, Wodan und andere forschungsgeschichtliche Leichen: exhumiert, Beiträge zur Namenforschung (2003), 25–42. (vir = www.uni-bamberg.de )