Émile Basly

Cha vient éd Wikipedia
Aler à: navigachon, tracher
Émile Basly
Émile Basly
Fonctions
parlemintoére franchoé
député 1885-1889
pis 1891-1928
Maire d' Linse 1900-1928
Biografie
L'est né(e) au 29 ed marche 1854
Défuncté(e) au 11 ed févrié 1928
Résidince Paris
Pas-d'Calés

Émile Basly, l'est né au 29 ed marche 1854 à Valincyin·ne et pi l'est défuncté au 11 ed févrié 1928 à Linse. Ch' est un syndicalisse pi un honme politike. Aveuc Arthur Lamendin, ch'étôt ène grande figure du syndicalisme dins ch' bassin minier du Nord-Pas-d'Calés. Il est passé à la postérité pour avoér inspiré à Émile Zola ch' parsonnache d'Étienne Lantier dins Germinal.

À l'âge éd douse ans, il est « galibot » dins chés mines. Il est un des chéfs des arvindicacions dins l' puissante Compagnie des mines d'Anzin. Il est rinvouéyé apré ène grève in 1880. I tient alors un café, L'Estaminet à Anzin dousqu'il y o des réunions des mineurs contéstatères.

  • I d'vient sgrétaire du syndicat des mineurs d'Anzin à sa créacion in 1882, pis présidint in 1891. Il s'illustre pindant l' grande grève des mineurs d'Anzin d' 1884 dousqu'il est lonmé « ch' Mineur indomptabe ».
  • Émile Basly il étoait dins el Loge Union et travail d' Linse.
  • député d' Paris d' 1885 à 1889, puis appelé à Linse pèr Arthur Lamendin, député du Pas-d'Calés d' 1891 à 1928 (circonscripcion éd Linse-Lévin).
  • Il est maire d' Linse à partir d' 1900 ( il avoait ch'surpitchet ech « tsar de Lens » ). In 1917, il est éspédié in Bergike conme otage pèr chés Alémants.
Émile Basly, député-maire d' Linse
Ch' député Basly lors deul armontée des victimes deul catastrofe éd Courrières.


Notes pi référinches[éditer | modifier le wikicode]

  • Émile Basly, Le Martyre de Lens, trois années de captivité, Plon, 1918, 282 p.
  • Augustin Lesieux (1877-1964) : Monument à Émile Basly (1933), à Linse, MH 2009 ( Base Mérimée - PA62000087 - Monument à Émile Basly ) ;

Bibliografie[éditer | modifier le wikicode]

  • Sébastien Fath pi Patrick Cabanel, « Émile Basly », in Patrick Cabanel pi André Encrevé (dir.), Dictionnaire biographique des protestants français de 1787 à nos jours, tome 1 : A-C, Les Éditions de Paris Max Chaleil, Paris, 2015, p. 184-185, (ISBN 978-2846211901)
  • Bernard Ghienne, « De la pré-histoire du député-maire de Lens : lettres inédites d'Émile Basly au député valenciennois Alfred Girard », in Gauheria liméro 32, p. 153-170, novimbe 1994
  • Bernard Ghienne, « Correspondance inédite d'Émile Basly, alors évacué en Belgique (avril-juin 1917) », in Gauheria liméro 67, p. 81-86, novembre 2008
  • Yves Le Maner, « Un pionnier du syndicalisme réformiste : Émile Basly (1854-1928), le tsar de Lens », in Gauheria liméro 25, p. 36-50, juin 1992.
  • Léon Tacquet, « Dans la fournaise de Lens », journal d'un notaire lensois , 1915-1917, publié par Bernard Ghienne et Alain Jacques, in Dossier de Gauheria, liméro 7, 2004

Loyens éstérnes[éditer | modifier le wikicode]

Édseur chés eutes prodjés Wikimédia :

Notes pi référinches[éditer | modifier le wikicode]