Anthoéne éd Beune

Cha vient éd Wikipedia
Aler à: navigachon, tracher

Anthoéne éd Beune, o Antoéne Beunoé (Antoine Busnois ou Busnoys in franchoé) ch'est un musichien éd l' École bourguinonne et pi un poéte picard à l' Cour du duché ed Bourgonne. L'est né vers 1433 à Béthune et pi l'est défuncté in 1492 à Brudje.


Euves[éditer | modifier le wikicode]

Messes[éditer | modifier le wikicode]

  1. Missa L'homme armé
  2. Missa O crux lignum
  3. Patrem Vilayge.

Messes attribuées à Anthoéne éd Beune[éditer | modifier le wikicode]

  1. Missa L'Ardent desir
  2. Missa L'homme armé (I)
  3. Missa L'homme armé (II)
  4. Missa L'homme armé (III)
  5. Missa L'homme armé (IV)
  6. Missa L'homme armé (V)
  7. Missa L'homme armé (VI)
Pour chés sis messes d' Napoule, l'attribucion à Beunoé est basée édseur des érsimblances syntacsikes.
  1. Missa sine nomine
  2. Missa Quant ce viendra.

Motets pi magnificats[éditer | modifier le wikicode]

  1. Ad cœnam agni providi
  2. Alleluia, verbum caro factum est
  3. Anima mea liquefacta est
  4. Anthoni usque limina
  5. Asperges me (perdu)
  6. Conditor alme siderum
  7. Gaude cœlestis domina
  8. In hydraulis
  9. Lamentation édseur eul mort à Guillaume Dufay (probablemint écrite in 1474, perdue)
  10. Magnificat sexti toni
  11. Noël, Noël
  12. Regina cœli (I)
  13. Regina cœli (II)
  14. Victimæ paschali laudes.

Magnificats pi motets attribués à Anthoéne éd Beune[éditer | modifier le wikicode]

  1. Magnificat octavi toni
  2. Magnificat secundi toni
  3. Incomprehensibilia - Preter rerum ordinem.

Musique profane[éditer | modifier le wikicode]

  1. Acordes moy
  2. Advegne que advenir pourra
  3. Amours nous traicte - Je m'en vois
  4. A qui vens tu tes coquilles
  5. Au gré de mes ieulx
  6. A une dame
  7. Au povre par necessité
  8. A vous, sans autre
  9. Bel acueil
  10. Bone chere
  11. Ce n’est pas moy
  12. C'est bien maleur
  13. C'est vous en qui
  14. Con tutta gentileça
  15. Corps digne - Dieu quel mariage
  16. Cy dit benedicite
  17. En soustenant
  18. En tous les lieux
  19. En voyant sa dame
  20. Esaint-il merci
  21. Faictes de moy
  22. Faulx mesdisans
  23. Fortuna desperata
  24. (O) Fortune, trop tu es dure
  25. Ha que ville
  26. In myne zynn
  27. Ja que lui ne
  28. J'ay mayns de bien
  29. J'ay pris amours tout au rebours
  30. Je m'esbaïs de vous
  31. Je ne demande aultre degré
  32. Je ne demande lialté
  33. Je ne puis vivre ainsi
  34. Joye me fuit
  35. Laissez dangier
  36. L'autrier la pieça - En l'ombre du buissonet - Trop suis jonette
  37. L'autrier que passa
  38. Le corps s'en va
  39. Le monde a tel
  40. Ma damoiselle
  41. Maintes femmes
  42. Ma plus qu'assez
  43. Ma tres souveraine princesse
  44. M'a vostre cueur
  45. Mon mignault - Gracieuse, playsant
  46. Mon seul et sangle souvenir
  47. On a grant mal - On est bien malade
  48. Pour entretenir mes amours
  49. Pucellotte
  50. Quant j'ay au cueur
  51. Quant vous me ferez
  52. Quelque povre homme
  53. Resjois toy terre de France - Rex pacificus
  54. Seule a par moy
  55. Soudainement mon cueur
  56. Terrible dame
  57. Une filleresse - S'il y a compagnion - Vostre amour
  58. Ung grand povtre homme
  59. Ung plus que tous
  60. Vostre beauté - Vous marchez
  61. Vostre gracieuse acointance.

Euves dont l'attribucion est douteuse[éditer | modifier le wikicode]

  1. Amours, amours, amours
  2. Amours fait moult - Il est de binne heure né - Tant que nostre argent dura
  3. Cent mile escus
  4. Et qui la dira
  5. J'ay bien choisi
  6. Il sera pour vous canbatu - L'homme armé
  7. Je ne fay plus
  8. Je suis venu
  9. Le serviteur
  10. Quant ce vendra
  11. Sans avoir (S'amours vous fui ou Malagrota)
  12. Se brief puis.


Édseur chés eutes prodjés Wikimédia :