Art roman

Cha vient éd Wikipedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Echl'église Rhuis in Oése, fin d'ech XIe sièke.
Echl'abside pi ch'clotcher d'el basilike Sant-Saenin à Toulouse, fin d'ech Xe sièke.

Echl'art roman ch'est un estile artistike qu'i s'o dévlopè in Urope Occhidintale d'ech Xe sièke dusqu'à ch'XIIIe sièke quanqu’il o évoluè per donner chl’art gotike. Ch'est un art qu'il o nè aprés l'défoaichon d'echl'Impire carolingien.

In pus ed ches influinces romainnes évidintes, echl'art roman i nait avuc des nouvélés tindinces vnutes d'echl'art lombard, ch'est per egzimpe des nouvélés fourmes et estructures inspirèes d'ches batimints romains et pis lombards. Moais i nd'o étou dins chl'art-lo unne assimilacion d'ches modes orientales.

Chu nouvieu estile i s'o épars dins tertoutes ches cultures uropéyinnes méditéranéyinnes, il o traversè ches Alpes dusqu'à ches poaiyis d'ech Rin et pis ches Pirénèes (dins toute el péninsule ibérike).

À ch'cminchmint, ch'étoét un estile fin fonccionnel et pis austère, il utilisoét sutout l'pière ed toaille. Dins l'nef, i nd'avoét fauqu'unne simpe voute sins décoracions et pis sins overture. Souvint, ches prunmés églises in estile roman is avoétte leu uis d'intrèe sur ech cautè et ch'étoét un uis fin simpe. Ches fernètes is étoétte étou sins fioritures, avuc un doube arc. Défaurs,i nd'avoét souvint d'ches lésinnes (o fachade lombarte) et pis d'ches arcs avules qu'is rsortiçoétte ed ches murs et pis d'echl'abside. Ches nefs ed ches églises is puvoétte ète départites avuc ed ches pilastes unnis per ed ches arcs ed plein cheinte.

À l'fin d'ech XIe sièke, pusiurs canjmints is s'ont foaits in comparoaison d'ches prunmiers batimints romans, os voét aparoaite ches pières polites, ches décoracions estchulturales sur ches fernètes, des portals, des capitiaus, d'ches vitrals pi d'ches objets d'tchultes pus décorès. Ch'est durant ch'XIIe sièke qu'os voét éclore el construccion d'ches grandés euves romannes avuc des peintures sur ches murs, echl'alvèe d'ches grands clotchers, ches cloétes etc.