Bénouot Joséf Labre

Cha vient éd Wikipedia
Aler à: navigachon, tracher
  • Bénouot Joséf Labre ch'est un saint éd l'Église catolique. L'est né au 26 ed marche 1748 à Amette pi l'est défuncté à Rome l'16 d'avril 1783.

Il étôt lonmé ech « Trimardeu à Diu ». Il o mérché édseur chés routes d' Urope conme un pauve trimardeu.

Il o té béatifié au 20 d'moai 1860 pèr ch' pape Pie IX et pi canonisé l'8 ed déchimbe 1881 pèr ch' pape Léon XIII.

Ch'étot un térciaire franchiskin.

Rétor du saint dins l'église d'Amette
Masque mortuaire du saint, dins l'église d'Amette

Pélerinage à Amette[éditer | modifier le wikicode]

Ech pélerinage à saint Bénouot Labre, i s'foait à Amette alintour s' moéson natale, aveuc un kmin d' croés (14 oratoéres) pi un calvoère.

Éstatue pi érliques[éditer | modifier le wikicode]

Buste à St Bénouot Labre dins l'Basilique Saint-Sernin à Toulouse.
Éstatue à St Bénouot Labre (copie del éstatue d' Lourdes) dins l'église éd Chaignes
Érliques à Bénouot Labre dins l'capelle du prieuré Stella Maris à Chaignes

Notes pi référinches[éditer | modifier le wikicode]


Loïens éstérnes[éditer | modifier le wikicode]

Bibliographie[éditer | modifier le wikicode]

  • G. L. Marconi, Vie de Benoît-Joseph Labre, 1783, ouvrage italien dont il existe plusieurs traductions françaises.
  • F.M.J. Desnoyers, Le bienheureux Benoît-Joseph Labre, Lille, 2 Tomes, (1862).
  • François Gaquère, Le saint pauvre de Jésus-Christ, Benoît-Joseph Labre, (1748) , Avignon, et pi (1954).
  • André Dhôtel, Saint Benoît Joseph Labre, (1957) , Paris, et pi (2002).
  • Joseph Richard, Le vagabond de Dieu Saint Benoît Labre, Paris, (1976).
  • Herver Brejon, Benoît Labre Le pouilleux de Dieu, Éditions Paris-Méditerranée Paris ISBN 2-84272-061-X , (1999).