Bénouot Joséf Labre

Cha vient éd Wikipedia
Aler à: navigachon, tracher
Benoît Labre
Bénouot Joséf Labre
Tableau dans l'église d'Amettes
Naissance au 26 d'marche 1748
Amette, dans l’Artoé
Défuncté au 16 d'avri 1783  (à 35 ans)
Rome
Nacionalité Franchoèse
Vénéré à Basilique ed Marçay (Vienne)
Béatificacion 1860 Rome
par Pie IX
Canonisacion 1881 Rome
par Léon XIII
Vénéré par l'Église catolike
Fiète 16 d'avri
Saint patron Saint patron des modèles, des célibataires, des mendiants, des pélérins, des rouleus

Benoît-Joseph Labre, ch'est un saint éd l'Église catolique. L'est né au 26 ed marche 1748 à Amette, qu'étoait dins ch' diocèse d' Boulonne-in-Artoé pi l'est défuncté au 16 d'avri 1783 à Rome. Ch' est un trimardeu qui étôt un pélérin édseur chés routes d'Urope. Il étôt lonmé ch' « Trimardeu à Diu ». Ch' étôt un mystike. Il o té canonisé in 1881.


Il o té béatifié au 20 d'moai 1860 pèr ch' pape Pie IX et pi canonisé l'8 ed déchimbe 1881 pèr ch' pape Léon XIII.

Ch'étot un térciaire franchiskin.


Saint Benoit Joseph Labre (église Sainte Marie des Monts, Rome)
Benoît Joseph Labre, pèr Antonio Cavallucci, vers 1795, Museum of Fine Arts, Boston
Rétor du saint dins l'église d'Amette
Masque mortuaire du saint, dins l'église d'Amette


Pélérinache à Amette[éditer | modifier le wikicode]

Ech pélerinage à saint Bénouot Labre, i s'foait à Amette alintour s' moéson natale, aveuc un kmin d' croés (14 oratoéres) pi un calvoère.

Éstatue pi érliques[éditer | modifier le wikicode]

Saint Bénouot Labre dins l'Basilique Saint-Sernin à Toulouse
Éstatue à St Bénouot Labre (copie del éstatue d' Lourdes) dins l'église éd Chaignes (Eure)
Érliques à Bénouot Labre dins l'capelle du prieuré Stella Maris à Chaignes (Eure)


Notes pi référinches[éditer | modifier le wikicode]


  • G. L. Marconi, Vie de Benoît-Joseph Labre, 1783, ouvrage italien dont il existe plusieurs traductions françaises.
  • F.M.J. Desnoyers, Le bienheureux Benoît-Joseph Labre, Lille, 2 Tomes, 1862.
  • Augustin-Victor Deramecourt, Histoire de la canonisation du bienheureux Benoît-Joseph Labre, avec un guide du pèlerin aux diverses stations de sa vie, Arras : E. Bradier, 1881, 1 vol., VI+360 p. [1]
  • François Gaquère, Le saint pauvre de Jésus-Christ, Benoît-Joseph Labre, 1748, Avignon, 1954.
  • André Dhôtel, Saint Benoît Joseph Labre, Plon 1957, Table ronde 2002.
  • Joseph Richard, Le vagabond de Dieu Saint Benoît Labre, Éd. S.O.S, 1976.
  • Yves Marie Hilaire, Benoît Labre, errance et sainteté. Histoire d'un culte, 1783-1983, Éditions du Cerf, 1984.
  • Herver Brejon, Benoît Labre Le pouilleux de Dieu, Éditions Paris-Méditerranée, 1999.
  • Marc Loison, Benoît Labre. Entre contestations et rayonnement, Salvator, 2014.

Loïens éstérnes[éditer | modifier le wikicode]