Brouay-l'Bussière

Cha vient éd Wikipedia
Aler à: navigachon, tracher

50° 28′ 55″ N 2° 32′ 55″ E / 50.4819444444, 2.54861111111

Brouay-l'Bussière
Brouay-l'Bussière
Brouay-l'Bussière
Armoiries
Poéyis drapeau de la France      Franche
Région Nord-Pas-Calés
Départémint Pas-Calés
Arondichemint Béthune
Canton Brouay-l'Bussière
Code insee 62178
Code postal 62700
Maire
 
Alain Wacheux
2014-2020
Intarconmeunalité Conmeunité d' agglomérachon éd l' Artoé
Jografie
Coordonnées
jografikes
50° 28′ 55″ N 2° 32′ 55″ E / 50.4819444444, 2.5486111111150° 28′ 55″ Nord
       2° 32′ 55″ Est
/ 50.4819444444, 2.54861111111
  
Altitudes minimale : 30
maximale : 106
mouéyène :
Supérfichie 16,35 km² (1635 ha)
Démografie
Gintilé Bruaysien(s) , Bruaysiène(s)
Labuissiéroé(s) , Labuissiéroèse(s)
Site intarnète bruaylabuissiere.fr
Carte de localisation de Brouay-l'Bussière

Brouay-l'Bussière (in frinsé: Bruay-la-Buissière) ch'est eune conmune picarte, plachée dins l'départémint de ch'Calés pi dins l'région Nord-Pas-Calés.

Ech carbon a té ésploité dins l'conmeune. In 1987, l'ésploitacion minière abandonnée ech « 5 éd Bruay » a servi à produire du gaz naturel[1].

Jorgrafie[éditer | modifier le wikicode]

La Biette
La Lawe
  • Bruay-l'Buissière est arrosée par el Lawe, affluint éd la Lys et pi dsous-affluint éd l'Escaut.
  • La Biette, affluint éd la Lawe


Histoère[éditer | modifier le wikicode]

  • grand centre d'exploitation charbonnière de 1850 à 1978 grâce à la Compagnie des mines d' Bruay qui y a implanté ses fosses liméros 1 - 1 bis, 2, 3 - 3 bis - 3 ter, et pi 4 - 4 bis - 4 ter.
Photographie du terril de Bruay
Terril de Bruay
Photographie montrant les puits 3 et 3 bis de la Compagnie des mines de Bruay
Puits 3 et 3 bis de la Compagnie des mines de Bruay
Photographie montrant les puits 4 et 4 bis de la Compagnie des mines de Bruay
Puits 4 et 4 bis de la Compagnie des mines de Bruay

À partir d' 1850, Bruay est ech siège deul Compagnie des mines d' Bruay.

Photographie montrant la cité de la fosse n°4
Cité de la fosse n°4
Photographie montrant un détail de la façade de l'hôtel de ville
Détail de la façade de l'hôtel de ville

Aménistrachon[éditer | modifier le wikicode]

Lisse d’chés maires
innées Idintité Étitchète Qualitè
marche 1965 1988 Marcel Wacheux PS Député
1988 1999 Serge Janquin PS Député
déchimbe 1999   Alain Wacheux PS Consilié régional
Toutes chés données is n'sont poin coère connues.



Chés conmeunes d' Bruay-in-Artoé pi d' El Buissière sont achuchonnées in 1987 pour foaire l' conmeune d' Bruay-l' Buissière.


Brouay-l'Bussière din sin canton
et pi
din l'arrondichemint d' Bétheune

Surpitchet[éditer | modifier le wikicode]

chés lièvres

Jumelages[éditer | modifier le wikicode]

  • Fröndenberg (Alemanne - 1964)
  • Schwerte (Alemanne – 1965)
  • Merbes-le-Château (Bergique - 1988)
  • Kedougou (Sénégal - 1991)
  • contrat de partenariat (culture, jeunesse) aveuc Olkusz ( Polonne - 2001)


Nombe ed gins[éditer | modifier le wikicode]

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
500 470 592 606 688 707 711 694 712
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
935 1 528 2 102 2 316 4 037 5 335 7 031 9 647 11 380
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
14 740 16 544 18 363 29 710 30 893 31 831 30 125 31 705 31 923
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2009 -
30 902 28 628 25 714 22 893 24 927 23 995 23 813 23 621 -
Sources : Base Cassini pi Insee



Chés monumints pi lius d'mémoére[éditer | modifier le wikicode]

Photographie d'un bâtiment en brique de la cité des électriciens
La cité des électriciens
L'école Marmottan
Photographie montrant l'église Saint-Joseph
L'église Saint-Joseph
  • La cité des électriciens,
  • L'église Saint-Martin éd L' Buissière,
  • L’heutel d- ville, ( Paul Hanote - arkitékte - 1927 ) aveuc un insimbe d' vitraux édseur el fosse 3 des mines d' Bruay (moaites verriers Labille et Bertrand - Lille).
  • El piscine Art déco ( Paul Hanote - arkitékte - 1936 )
  • Echl' éstade-parc (ch' parc Roger-Salengro)
  • l’école de natation (ancienne dénomination de la piscine en plein-air),
  • Ch' donjon du catiau à l' comtesse Mahaut d'Artoé à L' Buissière (1310).
Photographie du donjon du château de La Buissière
Le donjon.
Photographie de la stèle du mineur édifiée à l'endroit précis où fut forée la fosse n° 1 (1855) à Bruay-la Buissière
La stèle du mineur.
  • L'église Saint-Martin de Bruay
  • Ch' manoèr d' Ballencourt à L' Buissière (1777). (école d' musique)
  • Chés bâtimints deul brasserie-malterie dite « Brasserie-malterie la Bruaysienne » (1892).
  • L' brasserie-malterie dite « Brasserie-malterie Dourlens »[2],
  • Ch' gardin public dit « parc de la Lawe »[3].
  • L'église Saint-Joseph d' Bruay
  • Ech stade vélodrome éd L' Buissière (1925)


  • L’éco-musée deul mine retrace l'histoère d' 1855 à 1979 d'une anchienne mine-école érconstituée.
  • Ech Musée du calcul et pi éd l'écrivure (Musée à J.F. Willecoq) est un musée privé.

Lius, agés, hamiaus pi écarts[éditer | modifier le wikicode]

  • Brouay-in-Artoé
  • El Bussière

Parsonnalitès loèyèes à l'conmeune[éditer | modifier le wikicode]

  • Jules Marmottan (1829-1883) - Homme politique, anchien maire d' Bruay, présidint du consièl d’adménistrachon éd la Compagnie des mines d' Bruay, fondateu du musée Marmottan à Paris.
  • Henri Elby (1894-1974) - Sénateu du Pas-d' Calés, né à Bruay-in-Artoé
  • Enrico Lazzeri (1926) - Manager international et pi Consul d’Italie, né à L' Buissière[4].
  • Jean Crinon (1927-1994) - Journalisse ésportif, défuncté à Bruay-l' Buissière.
  • Marcel Wacheux (1930-2008) - Honme politique, né pi défuncté à Bruay.
  • Philippe Herzog (1940) - Honme politique, ancien député européen, né à Bruay-in-Artoé.
  • Serge Janquin (1943) - Honme politique, né à Bruay-in-Artoé.
  • Alain Briaux (1949) - Batteu pi auteu, né à Bruay-in-Artoé.

Notes pi référinches[éditer | modifier le wikicode]

  1. Jean Ricour, Découverte géologique du Nord de la France, Éditions du BRGM, 1987, 66 p. (ISBN 2-7159-0194-1), p. 47 
  2. Notice no IA62000268, sur base Mérimée, ministère de la Culture
  3. Notice no IA62001028, sur base Mérimée, ministère de la Culture
  4. Cf. : Enrico Rufi, Lo chiamavano Cacciavite, ma il suo vero nome era Henri E. Lazzeri, Memini, Paris – Roma, 2001.
  • C'artouche, Pas-de-Calais : Histoire d'un renouveau, Librairie Arthème Fayard, 2000, 349 p. (ISBN 2-213-60733-8) 
  • Germain Féret, Bruay-en-Artois et sa région, Comité d'entr'aide et d'union pour le rayonnement de la cité (impr. Goupil), 1960
  • Annick Jaubert, Jean-Louis Willecocq, Bruay-en-Artois, aspects économiques et sociaux, Université de Lille III, 1977
  • Marc Breitman, Bruay-la-Buissière : le Nouveau monde, éditions Pierre Mardaga, 1995, (ISBN 2-87009-604-6), [lire en ligne]
  • Christiane Foucher, Bruay-en-Artois, l'âge d'or des mines, éditions A. Sutton, Collection Mémoires en images, 2007, 127 pages, (ISBN 9782849107362)
  • Syndicat d'initiative, Labuissière, éditions A. Sutton, Collection Mémoires en images, 2006, 127 pages, (ISBN 9782849105108)


Loïens intarnètes[éditer | modifier le wikicode]

Édseur chés eutes prodjés Wikimédia :

Site deul mérrie

Commons
Din Wikimedia Commons il y o eune catégorie aveuc des images pi d'eutes fichiés dsu Brouay-l'Bussière