Chés Mile et Eune Nuits

Cha vient éd Wikipedia
Aler à: navigachon, tracher
Chés Mile et Eune Nuits : deus paches d'un manuscrit syrien du XIVe sièke. Bibliothèque nationale de France.

Chés Mile et Eune Nuits ch'est des contes populaires anonymes d'origine persane pi indienne écrit in langue arabe.

  • ( هزار و یک شب in farci (Hezār o yek šab) , كتاب ألف ليلة وليلة in arabe (Kitāb ʾAlf Laylah wa-Laylah), Ech Life des Mile Et Eune Nuits )


Illustracion dins l'édicion à Burton

Ch' sultan Shahryar condamne à mort esn' épouse infidèle. Pour ète cértain éd n' pus ète éd la dupe, i décide éd foaire tuer chaque matinée l' feume qu'il a épousée ech jour d'avant. Shéhérazade, el fille du grand vizir, ale s' propose d'épouser ch' sultan. Ale conte chaque nuit au sultan eune histoére dont l' suite est r'portée au lin·nemin. Alors ch' sultan n' peut poin trancher à tuer Shéhérazade. Il érporte l'écsécucion d' jour in jour pour connoète l' suite du récit débuté l' veille. Pti à pti, Shéhérazade s'foait bienv'nir pèr sin mari et pi finalemint, au bout d' mile et eune nuits, Shahryar érnonche à la tuer.

Quèques contes des Mile et Eune Nuits très connus:

  • Aladin, o el Lampe mérveilleuse (liméro 19)
  • Ali Baba et pi chés Quarante Voleus (liméro 24)
  • Sinbad ch' Marin (liméro 373)

El prumière értradukchon in frinsé l'a té foaite pèr ch'picard Antoine Galland.

Quèques illustracions des Mile et Eune Nuits foaitees pèr ch' pinte persan Sani ol-Molk (1849-1856):

Notes pi référinches[éditer | modifier le wikicode]


Édseur chés eutes prodjés Wikimédia :