Credo

Cha vient éd Wikipedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Iconne qui moute ches évèkes au Conchile ed Nicèe avuc l’Impreus Constantin ch'Grand, i tyinntte ech teske d’ech « simbole ed Nicèe-Constantinnope » adoptèrent à ch’prinmier Conchile ed Constantinnope (in 381).

Ech Credo (in latin « Ej croé ») ch'est conme cho qu'os lonme el version latinne d'ech Simbole ed Nicèe-Constantinope per echl'Eglise catolike : Credo in unum Deum (Ej croé-t in un seul Diu).

Cho s’put qu'os intinde itou d'ches gins qui diztte Credo pour parler d'ech Simbole d'ches Apôtes, mais cho n'est mie corect.

Ech teske d'ech Credo[éditer | modifier le wikicode]

Ech teske d'ech Credo imploéïè per echl’Église catolike latinne :

Credo in unum Deum, Patrem omnipoténtem, factόrem cæli et terræ, visibílium όmnium, et invisibílium.
Et in unum Dόminum Iesum Christum, Fílium Dei unigénitum. Et ex Patre natum ante όmnia sæcula. Deum de Deo, lumen de lúmine, Deum verum de Deo vero. Génitum, non factum, consubstantiálem Patri : per quem όmnia facta sunt. Qui propter nos hόmines, et propter nostram salútem descéndit de cælis. Et incarnátus est de Spíritu Sancto ex María Vírgine : et homo factus est. Crucifíxus étiam pro nobis : sub Pόntio Piláto passus, et sepúltus est. Et resurréxit tértia die, secúndum Scriptúras. Et ascéndit in cælum : sedet ad déxteram Patris. Et íterum ventúrus est cum glόria iudicáre vivos, et mόrtuos : cuius regni non erit finis.
Et in Spíritum Sanctum, Dόminum, et vivificántem : qui ex Patre, Filiόque procédit. Qui cum Patre, et Filio simul adorátur, et conglorificátur : qui locútus est per Prophétas.
Et unam, sanctam, cathόlicam et apostόlicam Ecclésiam. Confíteor unum baptísma in remissiόnem peccatόrum. Et expécto resurrectiόnem mortuόrum. Et vitam ventúri sǽculi. Amen


Unne erterduccion in picard :

Ej croé-t in un seul Diu, ch’Père tout-puvant, créateus d'ech ciu pi d'el terre, ed tous ches coses qu'o voét pi qu'o n’voét mie.
Ej croé-t in un seul Singneur, Jésus-Crisse, ch’Fiu unike ed Diu, nè d'ech Père avint tous ches sièkes. Il est Diu, nè ed Diu, leumiére nèe d'el leumiére, vrai Diu nè d'ech vrai Diu. Ingindrè, nan point créè, il est d’minme nature qu'ech Père, pi par li tout o 'tè foait. Por nos-eutes ches onmes, pi por no seuvmint, il o déchindu d'ech ciu ; par echl'Esprit-Saint, i s'o incarnè d'el Vierge Marie, pi i s'o foait onme. Cruchifiè por nos-eutes edsous Ponche Pilote, il o souffert ès Passion pi il o 'tè mins à'l tombe. Il o rsuscitè ch'troèsième jor, slon ches Écrivures, pi il o montè à'ch ciu douqu'il est assi à'l droéte d'ech Père. I rvaro dins l'gloére por juger ches vivants pi ches morts, pi sin règne i n'éro mie d'fin.

Ej croé-t in ch'Saint-Esprit qu'est Singneur et qui donne el vie ; i prochède d'ech Père pi d'ech Fiu. Avuc ech Père pi ch'Fiu, i rchoét l'minme adoracion pi l'minme gloére, il o parlè par ches profètes.

Ej croé-t in chl’Église, unne, sainte, catolike pi apostolike. J'erconnoé un seul batinme por perdonner ches péchès. J'atind l'Résureccion à ches morts pi l'vie d'ech monne qui varo. Amen.

Istoére[éditer | modifier le wikicode]

Dusqu'à ch'Ve sièke, i n'y avoét mie d'Credo à l'messe. Ch'est dins ches rites d'Oryint qu'il o 'tè prinmièrmint infitchè à ch'VIe sièke conme réaccion conte ches érésies. Ech troèsième Conchile ed Tolède, in 589, il avoét dmandè qu'« ès foaiche intinde ech Credo pour chou qu'ech cant-lo il afirme el vraie foé avuc unne foaichon terluisante, pi afin qu'ches populacions catolikes is vivtte el croèyanche pi qu'is s'prépartte à rchuvoér el conmunnion d'ech corp pi d'ech sang d'ech Jésus Crisse »