Dgère d'Un Chint Ains

Cha vient éd Wikipedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dgère d'Un Chint Ains
Dgère d'Un Chint Ains
Dins ch'sins à ches aidjuille d'unne orloge, quates grands momints d'el dgère : in heut à man gueuche, el batale d'el Rochèle ; in heut à man droéte, el batale d'Azincourt ; in bos à man droéte el batale ed Patay pi in bos à man gueuche echl'assièjmint d'Orléans avuc Jeanne d'Arc.
Informacions générales
Date 1337 - 1453 (perfin singnèe in 1475)
Liu Seurtout in Franche
Casus Belli Ches prétincions à ch'roé Ingueltère à s'prinde por ech vrai roé d'Franche
Résultot Victoére franchoése
Combateus
Blason France moderne.svg Roéïaume Franche


Blason Castille Léon.svg Roéïaume Castille
Blason region fr Bretagne.svg Bertanne (Bloés)
Royal Arms of the Kingdom of Scotland.svg Roéïaume Écosse
Armoiries Gênes.svg Républike Gènes
Armoiries Jean de Luxembourg.svg Roéïaume Bohème
Aragon arms.svg Roéïaume Aragon

Royal Arms of England (1399-1603).svg Roéïaume Ingueltère


Philip the Good Arms.svg Dutchè Bourgonne[Note 1]
Blason region fr Bretagne.svg Dutchè Bertanne (Monfortisses)
Armoiries Portugal 1247.svg Roéïaume Portugal
Blason Royaume Navarre.svg Roéïaume Navare
Blason Comte-de-Flandre.svg Comtè Flande
Hainaut Modern Arms.svg Comtè Hainaut
Arms of the Count of Luxembourg.svg Dutchè Luximbourg

Kmandeus
Arms of the Kings of France (France Ancien).svg Filipe VI (1337-1350)
Arms of the Kings of France (France Ancien).svg Jean II (1350-1364)
BlasonIledeFrance.svg Carles V (1364-1380)
BlasonIledeFrance.svg Carles VI (1380-1422)
BlasonIledeFrance.svg Carles VII (1422-1453)
Royal Arms of England (1340-1367).svg Édward III (1337-1377)
Royal Arms of England (1340-1367).svg Ricard II (1377-1399)
Royal Arms of England (1399-1603).svg Inri IV (1399-1413)
Royal Arms of England (1399-1603).svg Inri V (1413-1422)
Royal Arms of England (1470-1471).svg Inri VI (1422-1463)
Batailles
Ofinsives ed 1337-1340 : Cadzand (1337)Arnemuiden (1337)Southampton (1337)Cambrai (1339)Écluse (1340)Saint-Omer (1340)Tournai (1340)

Ofinsives ed 1341-1342 : Champtoceaux (1341)Nantes (1341)Hennebont (1341)Vannes (1342)Nantes (siège, 1342)

Ofinsives ed 1345-1347 : Bergerac (1345)Auberoche (1345)Ingoulème (1345)IngoulèmeAiguillon (1346)Caen (1346)Blanketake (1346)Crécy (1346)Calés (siège, 1346-47)La Roche-Derrien (siège, 1347)

Ofinsives ed 1355-1356 : Carcassonne (1355)Évreux (siège, 1356)Poétiers (1356)

El jaqrie d'1358 pi ch'mouvement à Étienne Marcel : Compiène (1358)Senlis (1358)Meaux (1358)Clermont (1358)Paris (siège, 1358)

Ofinsives ed 1358-1360 : : MauconseilAmiansTròiasAussèrraSaint-Valery-en-CauxMelunBray-sur-SommeRemsWinchelsea

Ofinsives ed 1363-1365 : MantesMeulanBatalha de RolleboiseBatalha de CocherelPont-de-DouvresCoutancesValognesEvreux (1364)MoulineauxLa Charité-sur-LoireAuray (1364)

Ofinsives ed 1368-1375 : MontalzacHarfleurRochechouartChauvignyLimòtgesPontvallainLa Rochèla (1372, navala)La Rochèla (1372ChizéSensBrivaLa Rèula (1374)Saint-Sauveur-le-VicomteQuimperlé

Ofinsives ed 1377-1380 : RyeLewesYarmouthArdresDoverAuray (1377)Brageirac (1377)AimetSent-MacariMonchauvetBrévalAnetPacy-sur-EurePont-AudemerSaint-MaloCherbourgHarlestonGravesend

Ofinsives ed 1382-1383 : RoosebekeYpres

Ofinsives ed 1385-1388 : DammeCasselBourbourg

Ofinsives ed 1411 : Saint-Cloud

Ofinsives ed 1415-1436 : Harfleur (1415)Azincourt - Estuari de SèinaCan (1417)ArgentanAlençonFalaiseMontlhéryEtampesSenlis (2a)París (2a)Roan (2a)Chateau-GaillardSens (2a)MontereauMelunVieil-BaugéChartresDreux (1a)BonnevalEpernonNogent-le-RoiMeaux(1421)CravantLa GravelleVerneuilMont-Saint-MichelLo MansSaint-James-du-Beuvron (1426)MontargisOrleansBatalha deis ArencsJargeauBeaugencyPatayTròias (1429)París (1429)La Charité-sur-LoireCompenha (1430)AuthonBulgnévilleMontargisTròias (1433)Compenha (1433)LagnySillé-le-GuillaumeDieppeSaint-DenisEtampesParís (1436)Pontoise (1437)Saint-Germain-en-LayeMeaux (1439)CreilPontoise (2a)TartasDacsLa Rèola (1442)Angers

Ofinsives ed 1448-1450 : Lo Mans (1448)MortainSètge de Saint-James-du-Beuvron (1448)Raid de FalaiseFalaise (1449Pont-de-l'ArcheConchesGerberoyConhacPont-Audemer (1449)Pont-l'Eveque (1449)Chateau-Gaillard (1449)Coutances (1449)Granville (1449)Saint-LôCarentanRoanFormignyCan (1450)FalaiseDomfrontCherbourg (1450)

Ofinsives ed 1451 : Blaia (1451)FronsacSent MilionLibornaBordèu (1451)

Ofinsives ed 1453 : CastilhonBordèu (1453)Baiona

El Dgère d’Un Chint Ains (obin Guère ~) ch’est l’dgère qui s’o suit d’1337 à 1453 inte ches roéïaumes Ingueltère pi Franche, chatchun poaiyis il o rchu l’aïude d’eutes aliès conme el Bourgonne, per egzimpe. El roaison à chole dgère ch’étoét unne rivalitè inte ches roés à ches deus poaiyis por savoér qui-jou qu’étoét ch’boin roé d’Franche ; moais ch’étoét itou por avoér el man dseur ches fiefs ed Franche (el Djuiyinne obin Aquitainne, el Flande etc.). Echl’évènmint qu’o tertout détchainnè cho o ‘tè l’succhession aprés l’mort au roé Carles IV ed Franche in 1328. In 1337, Édward III ch’roé d’Ingueltère il o contestè l’légitimitè à ch’Filipe VI d’Franche, pi i s’o déclatchè li-minme roé d’Franche.

Ech détchainnmint à l’dgère i s’est foait in chonc keups (pamoins qu’al o ‘tè interkeupèe d’granmint d’peuses) :

  • Prunmièrmint, ches Ingloés is vouloétte contchérir unne partie d’Franche aprés qu'avoér aveint ch’roé Jean II d’Franche (ch’fiu Filipe VI) à Poétiers in 1356.
  • El situacion à ches Franchoés a s’o ameilleurè durant ch’ringne Carles V, il o pu rcontchérir el maïeure partie d’sin roéïaume in 1380.
  • Inte 1380 pi 1415, il y o ieu un tans d’peuse, el dgère a continuoét moais ch’étoét moins fort.
  • In 1415, el situacion franchoése al est fort durte, ch’poaiyis il est fin divisè raport qu’unne dgère chivile a s’o acminchè dins s’noblèce, pi ch’roé Carles VI il est fou. Vintcheus à ch’momint-lo, ches Ingloés is vont aerde l’ocasion por déclatcher qu’Carles VI i n’put mie ète roé pi qu’ch’est Inri V d’Ingueltère ech vrai roé d’Franche légitinme.
  • Pamoins, on 1429, el Franche a vo cmincher à s’erdrécier grache à unne impulsion donnèe per Jeanne d'Arc. Pusiurs viles franchoéses qu’étoétte otchupèes per ches Ingloés is vont ète désinchpèes per l’armèes Carles VII, ptiot bout aprés ptiot bout ch’est tertout ch’téritoére à ches Franchoés qui vo ète ercontchéri (foque Calés).

Chole dgère al o ieu granmint d’lordés conséquinches, à foait à ch’nivieu politike raport eq chole dgère al o aidiè unne estinsion fort importante d’ech donmainne roéïal franchoés pi al o intrainnè l’formacion d’un dutchè Bourgonne fort puchant (cho sro l’cause d’unne dgère à l’fin d’ech XVe sièke). El Dgère d’Un Chint Ains al o itou créè un fort sintimint nacionnal in Franche pi in Ingueltère.

Ches causes d’el dgère[éditer | modifier le wikicode]

El Dgère d’Un Chint Ains ch’est l’espression d’el rivalitè qu’egzistoét inte ches roéïaumes Ingueltère pi Franche edpis leus formacions à ch’Xe pi XIe sièkes. D’éfet, dpis l’contchète ed l’Ingueltère à Dgillaume ch’Contchérant in 1066, ches roés ingloés is étoétte souvrans d’Ingueltère pi vassaus au roé d’Franche per leus fiefs continintaus. Ch’étoét l’cause à pusiurs dgères inte ches deus roéïaumes dins ches sièkes avant l’Dgère d’Un Chint Ains, conme pindant ch’ringne Filipe Augusse (1190-1223) quanqu’l’Ingueltère al avoét perdu ses téritoéres contintaus foqu’el Djuiyinne.

Pamoins, à ch’XIVe sièke, el tchestion d’moaitrie sur ches téritoéres Djuiyinne pi Écosse a vo écaniller ches rlacions inte Franche pi Ingueltère. Pis, à partir d’el mort Filipe ed Valoés in 1328, el succhession au tronne ed Franche a vo intrainner unne nouvèle dégradacion inte ches deus roéïaumes dusqu’à l’déclaracion d’dgère ingloése, ch’7 d’octobe 1337.

El moaitrie edseur el Djuiyinne[éditer | modifier le wikicode]

El tchestion d’el moaitrie edseur ech fief Djuiyinne ch’est ch’pus viu problème dins ches rlacions inte Franche pi Ingueltère. Fitchèe dins sud-west d’el Franche, sin tituloaire ch’est ch’roé d’Ingueltère, adon i doét foaire aléginche à ch’roé d’Franche por ech téritoére-chi. In pus, in étot d’singneur à l’région, ch’roé franchoés i povoét intervnir dins ses afoaires intérieures, espéchialmint à ch’nivieu judichoaire. Chole situacion, fin avantageuse por ech prestige à ch’roé d’Franche, al étoét un molet ontabe por ech roé d’Ingueltère qui n’l’accheptoétte mie. Cho o souvint intrainnè des tinsions inte ches deus roéïaumes. Ainsin, ch’roé d’Ingueltère Édward III il o kminchè à vouloér rvinditcher unne intière moaitrie edseur el Djuiyinne à partir ed 1323 dusqu’à 1327, il y o ieu queuques combats. Finalmint, ch’roé Ingueltère il o du rconnoéte el moaitrie au roé d’Franche edseur el région in 1329, ed mautcheur, raport qu’il étoét adon in foéblèche. Pamoins, l’Djuiyinne al o restè unne sorse ed tinsions continuèles pindant tertoute el dgère qui vo s’insuire.

L’afoaire d’Écosse[éditer | modifier le wikicode]

Foqu’el Djuiyinne, Écosse al étoét un eute point d’tinsion inte Franche et Ingueltère. In éfet, Franche et Écosse is étoétte des aliès tradicionnels. Ainsin, ches Franchoés is ont aidiè l’Écosse dins sin conflict conte l’Ingueltère pi is ont atcheuillè pi soutnu ch’roé d’Écosse David II aprés s’déposicion per Édward III. El présinche d’Écossoés in Franche pi d’partisans à David edseur ech téritoére Écosse ch’étoét adon unne emnache permaninte per ches Ingloés.

El succhession in Franche[éditer | modifier le wikicode]

Pourtroait d’ech roé Ingueltère Édward III.

El succhession à ch’roéïaume Franche al o ‘tè chl’élémint détchainneus à l’dgère, à cause qu’ech roé Édward III d'Ingueltère il o déclatchè l’prétincion à ch’tronne Franche conte ech roé Filipe VI ed Franche. Quanqu’Filipe V il o moéru in 1328, sins direct éritier, ches deus prétindants à l’couronne franchoése ch’étoét Filipe VI ed Valoés pi Édward III d’Ingueltère. Is avoétte in loéyin avuc Filipe IV ed Franche tertous deus raport eq Filipe il étoét sin nveu pi qu’Édward il étoét ch’fiu à Isabieu d’Franche, el fille à Filipe IV. Pamoins, ches règues ed succhession franchoéses is considéroétte seulmint ch’droét à ches déschindants marles. In pus, el noblèche franchoése a n’vouloét mie point avoér un roé étranger. Filipe VI il o don ‘tè aisèmint roé d’Franche pi Édward III il o accheptè d’foaire aléginche por ses fiefs continintaus in 1329.

Echl’objectif au roé Ingloés ch’étoét négochier avuc ches Franchoés por régler ches problèmes inte ches deus roéïaumes. Ches négochiacions is ont mau kminchè in 1334 quanqu’Filipe VI il o voulu interduire l’Écosse dins chl’acord. L’afoaire ed Flande a vo finalmint mner à l’dgère in 1337. In éfet, el région al étoét dsous ch’controle à ch’comte Louis Ier avuc ech soutyin à Filipe VI. Sin ènmi, Robert d’Artoés, il étoét réfugiè in Ingueltère pindant qu’Édward III i kminchoét à déturber ch’povoér à Louis Ier. Adon, ch’roé franchoés il o dmandè l’délivracion d’Robert por lé juger. Ches Ingloés is ont rfusè, chou qu’o intrainnè l’colère à ches Franchoés qu’ont confistchè l’Djuiyinne à ches Ingloés. Édward i nin o profitè à ch’momint-chi por ervnir edseur l’aschinsion au tronne à Filipe VI pi i s’o déclatchè roé d’Franche légitinme li-minme. Il o déclarè l’dgère à l’Franche ech 7 d’octobe ed 1337.

Détchainnmint d’ech conflict[éditer | modifier le wikicode]

Ech détchainnmint au conflict s’o foait in chonc keups :

  • El période ed ches victoéres pi à ches contchètes ingloéses per Édward III inte 1337 pi 1364.
  • Echl’erdrèçmint à l’Franche pindant ch’ringne Carles V inte 1364 pi 1380.
  • Unne longue trève inte 1388 pi 1411.
  • Unne esgonde période avantageuse por ches Ingloés pi l’contchète d’unne grande partie d’Franche per ech roé Inri V ed 1411 à 1429.
  • Unne période d’ercontchète franchoése pi l’défoaite finale aus Ingloés inte 1429 pi 1453.

Ches contchètes à Édward III (1337-1364)[éditer | modifier le wikicode]

El bataille Crécy pi l’prinse Calés[éditer | modifier le wikicode]

El bataille ed l'Écluse obin bataille Sluys in 1340, unne défoaite épaveudante por ches Franchoés.

Au cminchmint d'el dgère, ches Ingloés is vont aerde l'ocasion d'el révolte in Flande conte Filipe VI por détruire el flote franchoése à l'bataille ed l'Écluse (in 1340). Aprés avoér vintchu ches Franchoés in Flande, ches Ingloés is vont povoér débartcher leus armèe sins problème, chou qui vo leus servir granmint per invaïr vitmint ch'téritoére. In 1346, ches Ingloés is vont itou vinke ches Franchoés unne nouvèle foés à l'bataille Crécy dins ch'Pontiu. Ch'est unne grande défoaite por ches Franchoés qui perdtte granmint d'leus kvaliers. Chole victoére ingloése a leus permet itou d'povoér inchercler l'vile Calés. Édward i vo aerde chole chance, ches Ingloés is font un asièjmint d'Calés qui dure pusiurs moés, in 1347 el vile a capitule : ches Ingloés is prindtte possession d'Calés pi is vont nin foaire unne base militoaire importante sur ech continint (chole situacion a vo rester conme cho byin aprés l'fin d'el Dgère d'Un Chint Ains, dusqu'in 1558).

Ches « kvautchèes Édward III »[éditer | modifier le wikicode]

Por povoér foaire esn’armèe puchante, Édward il o bzoin du soutyin à ches nobes ingloés pi à ch’gouvernmint (ech Parlmint seurtout). Ech Roéïaume Franche i poése inviron 20 millons d’gins à ch’XIVe sièke, ch’est quates foés d’pus eq l’Ingueltère, tertous ches Ingloés n’sont mie pronts à atatcher l’Ingueltère. Édward III il djo Calés moais i vo délibérer d’atatcher ches ports Bertanne per el mer pi in minme tans avuc unne boinne armèe per el tère. Choles atakes ch’est ches « kvautchèes Édward » conme ches gins is disoétte, cho vo granmint déteurber ches Franchoés pi ches Ingloés is vont prinde bèlmint d’tères dins l’west ed Franche.

Choles « kvautchèes » is vont rester gravèes dins l’mémoére à ches Franchoés, is vont s’ramintuvoér longtans ches seudards ingloés qu’arivtte dins ches poaiyis por tout abolir pi asir. Ech prinche ed Gales, Édward ed Woodstock, i vo prinde ech seurnom d’Noért Prinche obin d’Noért Édward à ch’momint-lo.

El bataille Poétiers pi l’crise à l’monnarkie franchoése[éditer | modifier le wikicode]

Roéïaume Franche in 1350
  •      Possessions à Carles de Navare
  •      Étots pontificaus
  •      Téritoéres controlès per Édward III
  •      Zonne d'influinche économike ingloése
  •      Zonne d'influinche tchulturèle franchoése

In 1350, Jean II i succhède à Filipe VI. I s'tambuke à ches ambicions Carles II d'Navare, comte Évreux pi roé d'Navare, moais chti-lo i vo ète artè in 1346. Portant, ches Franchoés is sont sévèrmint défoaits à l'bataille Poétiers pi Jean II il s'foait aveinde per ches Ingloés. Chole bataille a vo défoaire moralmint ches Franchoés coére pus pi cho vo créer queuques erbutchèes dins ch'poaiyis (el noblèche franchoése a vo ète atchusèe d'trouillardie).

Ches deus pus grandes révoltes sont chole à ches poaiyisans picards pi neurminds mnès per Jacques Bonhomme conte el noblèche (ches nobes is justifitte leus étot per leus capabilitè à l’dgère, adon is doévtte protéger ch’peupe ; in 1358 ches défoaites nombreuses aus Franchoés pi l’aveindoaison d’ech roé is intrainntte unne grande colère dins ches campannes, ches nobes is sont troaitès d’cwards), un évènmint qu’os o aplè l’Grande Jaqrie d’1358, pi l’révolte à ches bourjoés d’Paris darière Étienne Marcel, ch’prévot à ches marcands qu’o quasimint prins ch’povoér dins l’capitale. Ch’est Étienne Marcel itou qu’o libérè Carles ed Navare, ch’prétindant au tronne ed Franche. Ech povoér à Carles ech deufin (il est ch’futur Carles V ed Franche moais i n’est point Carles ed Navare, ch’est un eute Carle et i n’feut mie szes confonde), il est don assez rafoébli. Carles ed Navare i dvyint fort populoaire por avoér éberdlè l’Grande Jaqrie pi por s’alianche avuc Étienne Marcel. El situacion à Carles ech deufin a vo quand minme s’ameilleurer quanqu’i vo anmioler l’noblèche. Aprés cho, ches divisions inte ches Parisiens pi l’minse à mort d’Étienne Marcel is vont décréditer Carles ed Navare pi permète à Carles ech deufin d’prinde ech povoér. Carles ed Navare i vo négochier por avoér unne augmintacion d’ches fiefs pi i vo s’ertirer.

Inter-tans, ches Ingloés is ont kmandè unne nouvèle ofinsive edsous l’direccion à Édward III. Is s’sont tambutchès à l’nouvèle estratégie au deufin qui rploéïe ses forches por protéger ches viles. Déteurbèe, aprés d’lordés perdoaisons pindant un hernu prés d’Chartres, l’armèe ingloése al est formint rafoéblie pi ches deus partis is vont kmincher à négochier. In 1360, ches Franchoés pi ches Ingloés is singntte ech troaitè Brétigny douqu’ches Franchoés is dvoétte donner ches fiefs Poétou, Limousin, Périgord, Tcherci, Rouergue pi unne forte rinchon d’ergint à ches Ingloés in contrepartie conte el libéracion du roé d’Franche Jean II ch’Boin. Portant, ches disposicions au troaitè, foqu’unne trève ed neu ainnèes, is n’esront point janmoais tnues. In rvinge, ech deufin Carles i vo nin profiter por erdrécier ch’roéïaume pi organiser unne forte armèe pi un gouvernmint éficache.

Echl’erdréçmint franchoés (1364-1388)[éditer | modifier le wikicode]

El rorganisacion in Franche[éditer | modifier le wikicode]

In 1364, ech roé Jean II i s’o moéru. Ches armèes franchoéses conduites per Bertrand du Guesclin is vinktte ches seudards à Carles ed Navare à Cocherel, chou qui vo permète ech couronnmint à Carles ech deufin conme roé d’Franche. Alorse, kminche unne grande euve ed rorganisacion d’ech roéïaume Franche pindant l’trève avuc ches Ingloés.

Prunmièrmint, Carles V i vo tcheure un soutyin d’ergint invers ches Étots Généraus au roéïaume dés 1364 por ameilleurer l’gession des finanches in Franche. Pis aprés i vo aerde l’ocasion d’el fin d’el dgère ed Succhession Bertanne por rorganiser l’armèe pi prinde des capitainnes ed dgère espérimintès conme du Guesclin obin Olivier de Clisson. El nouvèle estratégie conte ches Ingloés cho vo ète qu’achteure i foloét préférer des opéracions limitèes por contchérir ptiot bout aprés ptiot bout ches catieus otchupès per ches Ingloés, pi n’point s’bate conte ches artchiers ingloés (ches tireus à chl’arc ingloés is étoétte fort éficache). El maïeure partie d’ches merchnoaires qui s’truvoétte in Franche is sont invoéïès por aidier l’Espanne, chou qui leus permétoét s’intrainner (il y avoét unne dgère chivile in Castille dins ch’tans-lo, ches Franchoés is soutnoétte Inri d’Trastamara). À l’perfin, tous ches éforts-chi is sont complétès per unne estratégie diplomatike active por isoler l’Ingueltère pi diviser ses vassaus sur ech continint.

Echl’erflus ingloés[éditer | modifier le wikicode]

In 1369, Carles V i rfuse porsuire el trève pi i kminche unne nouvèle dgère conte ches Ingloés. Il acchepte l’aïude à ch’comte Armagnac. Avuc l’aïude d’el flote espaingneule à Inri d’Trastamara, ches Franchoés is aboliçtte in 1372 l’flote ingloése, chou qui vo granmint impétcher l’invoé d’rinforts sur ech continuant pi isoler ches tropes ingloéses présintes sur ech continint. Adon, el définse à ches possessions Édward a dvyint formint malaisièe. Dins ch’minme tans, ches opéracions ingloéses is n’rincont’tte foqu’des téritoéres vuidiès d’leus abitants qui sont tertous partis dins ches viles. Ech ravitaillmint il est quasimint nin-possibe por ches Ingloés dins choles condicions pi choles opéracions n’raport’tte rin (foqu’acroéte echl’ersintimint conte ches Ingloés). Vitmint, ches Ingloés is vont perde el maïeure partie d’leus possessions. In 1380, quanqu’du Guesclin pi Carles V is meurtte, ches Ingloés is n’possèdtte pus foqu’Calés, Bordieus, Brest pi Baïonne.

El trève (1388-1411)[éditer | modifier le wikicode]

El période inte 1388 pi 1411 al est caractérisèe per unne trève inte Franche pi Ingueltère raport eq ches deus poaiyis is dvoétte foaire front à des difitchultès intérieures qui szes rafoébliçoétte. In éfet, aprés l’mort à Carles V, unne réginche a s’o fourmè per ches onkes au roé Carles VI pindant s’mineurtè. El situacion a s’o impirèe quanqu’Carles VI il o kminchè à dvenir fou. Por diriger ch’roéïaume, deus camps s’fourmtte pi is kminchtte à s’foaire rivalitè : el moaison Armagnac pi l’moaison d'Bourgonne. Ed sin keutè, ches Ingloés is connoéçtte itou unne crise politike grave : ech roé Ricard II il o ‘tè assissinnè pi sin succhédeus il o mau à estabiliser sin povoér.

Ches succhès à Inri V (1411-1429)[éditer | modifier le wikicode]

Azincourt pi troaitè Troéïes[éditer | modifier le wikicode]

El bataille Azincourt (Nord-Pas-Calés), ch’verdi 24 d’octobe 1415.

In 1411, ches afrontmints inte ches faccions Armagnac pi Bourgonne is s’tranfourmtte in dgère chivile. Ech Roé Ingueltère Inri V, qu’sin roéïaume il o rtruvè unne boinne estabilitè, i nin aert l’ocasion por kmander unne atake conte ches Franchoés. Ech 24 d’octobe 1415, el kvalrie franchoése al est sévèrmint défoaite à l’bataille Azincourt. Por ches Franchoés, ch’est des lordés perdoaisons, ch’est tout unne partie d’el noblèche franchoése qui s’o défoait.

Inte 1415 pi 1419, Inri V il o don pu contchérir el Neurmindie pindant qu’el dgère chivile a continuoét à diviser l’camp franchoés inte ches partisans d’el moaison Bourgonne pi ches partisans au deufin, ch’futur Carles VII, qu’est itou soutnu per el moaison Armagnac. In 1419, unne intervue inte ech deufin pi ch’duc ed Bourgonne s’finit mau, ch’duc il est assissinnè. Ch’est aprés cho qu’ches Bourdgingnons is vont foaire unne alianche avuc ches Ingloés. Ech roé d’Franche, Carles VI, dvyint foébe, moais i dvyint itou fou dpis longtans (vir ech bal à ches brulants in 1393). In moaï 1420, i singne — conte echl’avis d’el noblèche franchoése — à Troéïes un troaitè qui désérite sin fiu, ch’deufin Carles, pi qui donne el couronne ed Franche à Inri V, roé Ingueltère, raport qu’il o épousè l’file à Carles VI pi qu’il est sin ginde. El noblèche franchoése al est ébeubite, ech parti Armagnac foait résistanche darière ech deufin déséritè.

El doube monnarkie[éditer | modifier le wikicode]

Aprés ch’troaitè Troéïes, ech deufin Carles i s’o rploéïè darière dins ses fiefs à ch’sud pi il o mins bos s’capitale à Bourges. L’armè ingloése conduite per ech duc ed Bedford avuc l’aïude à ches Bourdgingnons al o étindu s’dominacion dseur ech Mainne pi dins l’direccion d’Angers pi Léger. Chole progression al est martchèe per ches victoires à Cravant (1423) pi Verneuil (1425) pi ch’kminchmint au siège d'Orléans. Pamoins, queuques tinsions is ont kminchè à aparoaite inte ches Ingloés pi ches Bourdgingnons quanqu’ech duc ed Glocester il o atatchè ch’duc Bourgonne.

L’ercontchète pi l’victoére franchoéses[éditer | modifier le wikicode]

El période inte 1429 pi 1453 al est caractérisèe per unne suite ed défoaites ingloése pi unne ercontchète d’ech téritoére franchoés (foqu’Calés) per ech deufin Carles dvenu ch’roé Carles VII, tout cho impulsè prunmièrmint in 1429 per l’aparicion soudainnmint d’un personnage nin-atindu : Jeanne d’Arc. In éfet, ches succhès à Jeanne d’Arc is vont permète d’afirmer l’légitimitè à ch’deufin Carles qui vo dvenir Carles VII aprés ch’sake à Rins in 1430. Pis, in 1435, l’alianche inte ches Ingloés pi ches Bourdgingnons a vo s’gadrouiller, cho vo donner un avantache militoaire à ches Franchoés. Infin, inte 1430 pi 1440, l’armèe franchoése a s’o bèlmint rfoaite, rorganisèe, mius étchipèe pi perparèe (espéchialmint l’artillrie), al o pu foaire partir ches Ingloés d’ches régions otchupèes pus aisiè.

Ches campannes à Jeanne d’Arc[éditer | modifier le wikicode]

Peindure ed Jeanne d’Arc à ch’siège Orléans.

L’arivè d’Jeanne d’Arc cho vo ète echl’élémint déchisif qui vo permète echl’erdréçmint franchoés dsous ch’ringne à Carles VII. Jeanne al est unne ptiote bertchère lorainne qui dit ète avoér erchu orde ed per Diu d’elver ch’siège Orléans, d’foaire couronner ch’deufin Carles pi d’« bouter ches Anglois fors de France » (débouter ches Ingloés dfors ed Franche). À Bourges, al o pervnu à convinke ech deufin Carles d’el véritè d’ès mission, il li donne ech kmandmint d’unne armèe qui li permet d’rompe ech siège Orléans (28 d’octobe 1428 - 8 moaï 1429). Insuite, al o batu ches Ingloés sévèrmint à l’bataille Patay, ch’18 ed join 1429.

Choles victoéres is vont permète d’invoéïer unne espédicion dusqu’à Rins per réaliser ch’sake roéïal à ch’deufin Carles. Cho vo ète foait ch’17 ed juillet 1429, Carles dvyint Carles VII. Echl’éfet simbolike d’ech sake i vo intrainner l’aléginche ed queuques régions à Carles VII pi cho vo rinforcher s’légitimitè maugrè ches déchisions d’ech troaitè Troéïes. In rvinge, Jeanne al apreuve à prinde Paris moais cho vo mau s’passer : a s’foait aveinde ches Ingloés à ch’siège ed Compienne per des seudards bourdgingnons qui l’bailltte à ches Ingloés. Considérèe conme unne bèle prinse ed dgère pi conme unne chorchèle, is vont l’invoéïer à Rouen pi interprinde sin prochès (ches « prochès Rouen »). À l’perfin, a vo ète condannèe à mort pi brulèe vive edseur ech botcher d’el plache du viu martchè (Rouen) ch’31 d’moaï 1431.

Ech canjmint d’alianche à l’Bourgonne[éditer | modifier le wikicode]

Après ch’sake à Carles VII pi ches victoéres à Jeanne d’Arc, ches Franchoés is vont ravoér fiate pi is vont prinde echl’avantache, seurtout qu’in minme tans ches Ingloés is kminchtte à connoéte unne situacion économike malaisièe. I vo y avoér unne augmintacion d’el fiscalitè dins ches fiefs ingloés pi un grand maucontintmint. In eute 1435, ech duc ed Bourgonne i délibère ed canger d’camp pi d’singner unne alianche avuc ches Franchoés in intercange ed povoér conserver Ches téritoéres contchéris pindant l’dgère. Cho vo rompe echl’étchilibe militoaire pi intrainner pus ed révoltes conte ches Ingloés, espéchialmint in Neurmindie pi à Paris (ches Ingloés is vont abandonner Paris in 1436).

El victoére Carles VII[éditer | modifier le wikicode]

El bataille Châtillon

El victoére à Carles VII a s’suit slon deus grandés étapes qui sont l’prinse ed Neurmindie in 1450 pi chole ed Djuiyinne in 1453. El contchète d’el Neurmindie al o ‘tè pus aisièe, raport qu’el posicion ingloése al étoét rafoéblie dpis ches ainnèes 1430. Per etnir el région, ches Ingloés is vont apreuver d’négocher pi foaire el poais. Aidiès per unne révolte d’ches nobes franchoés, is vont povoér singner unne trève in 1448.

Moais ches finanches Ingueltère is vont dmeurer fragiles pi l’dgère n’aidoét mie. Aprés el prinse ed Fougères in 1449 per ches Ingloés, ch’duc Bertanne i foait unne alianche itou avuc ches Franchoés. In pus, l’armèe franchoése a s’étoét bèlmint ameilleurèe, al étoét dvenute unne armèrent permaninte composèe d’seudards professionnels pi d’unnitès fort organisèes. Adon, on 1450, Carles VII i prind unne bèle victoére sur ches Ingloés à Formigny, cho vo li permète ed contchérir el Neurmindie avant l’fin d’l’ainnèe. Edsous ch’kmandmint à Pierre de Brézé, ches Franchoés rint’tte dins Rouen in 1450.

El perdoaison d’el Neurmindie al intrainne unne porfonde crise politike in Ingueltère in minme tans qu’l’arivèe d’abitants pi d’seudards qui fuitte el Neurmindie a crée unne situacion sochiale complitchèe. Pusiurs évoltes s’suivtte dins ch’Kent, ch’sud-west d’ech poaiyis pi itou à Londes. Ches définses ed Djuiyinne, fief istorike à l’Ingueltère in Franche, is n’sont lorse mie rinforchèes. Adon, ches Franchoés n’ont point autchun mau à l’contchérir in 1451. Maugrè queuques révoltes, ches Ingloés n’pervyinntte mie à l’etnir, pis à l’bataille ed Châtillon, is sont vintchus pi is perdtte leus darinnés tères in Franche : Bordieus pi Baïonne.

Aprés l’bataille Châtillon, ches combats is vont s’arter inte Franche pi Ingueltère, pi in Ingueltère unne dgère chivile a vo s’insuire (1455-1487). El Dgère d’Un Chint Ains a prind ofichièlmint fin ch’29 d’eute 1475 avuc el poais d’Picquigny inte Louis XI pi Édward IV.

Conséquinches[éditer | modifier le wikicode]

Note[éditer | modifier le wikicode]

  1. Ches Bourdgingnons is sont avuc ches Ingloés à partir d'1420 (ch'est quanqu'al o 'tè libérèe d'ses obligacions invers el couronne franchoése per ech troaitè Troéïes) pi 1435. Avant cho, al combatoét conte ches Ingloés avuc el Franche.