Dudon d' Saint-Kintin

Cha vient éd Wikipedia
Aller à la navigation Aller à la recherche

Dudon d' Saint-Kintin, l'est nè in Vérmindoé intre 960 - 970. Ch' est un cronikeu picard du XIe sièke. Doyen del collégiale d' Saint-Kintin, i défuncte avant 1043 (intre 1026 et 1043).

Élève d' Gerbert d'Aurillac (ch' futur Pape Sylvestre II) à Reims, il intègre ech capite del collégiale éd Saint-Kintin.

Peu apré 987, ch' comte Albert Ier d' Vérmindoé il o invouéyè l' chanoène in ambassade aupré d' Richard Ier, duc éd Neurmindie, pour avouèr ésn appouè face à Hugues Capet.

Richard Ier li donne deus donmaines in poaiyis d' Caux et li conminde eune histoère d'chés Neurminds.

De moribus et actis primorum Normanniae ducum[éditer | modifier ech wikicode]

Dudon est connu pèr De moribus et actis primorum Normanniae ducum (« D'ches mœurs et pi d'ches accions d'ches prumiers ducs éd Neurmindie »), o Historia Normannorum (« Histoère d'ches Neurminds »).

Ch'est un récit conmindè pèr ch' duc Richard Ier d' Neurmindie, à la fin du Xe sièke. À la mort du prinche in 996, ses fius Richard II et pi Robert ch' Danoés i li dmindette éd poursuivre sin traval.

Dudon écrit in prose mais il insère régulièremint des rimes.

Dudon d' Saint-Kintin i raconte l'histoére des Neurminds édpis 852 dousqu’à l' mort du duc Richard Ier in 996.

Ch' De moribus... cha s'organise princhipalemint in quate biografies :

  • Hasting, ch' Viking primitif, cruel, païen et pi barbare
  • Rollon, ch' Viking qui s' convertit à ch' cristiannime et pi qui d'vient ch' prumier moaîte éd la Neurmindie
  • Djiyôme Longue Épèe, sin fiu, martyr deul dynastie
  • Richard Ier, fiu du précédint, figure du prinche idéal

Notes[éditer | modifier ech wikicode]