François Bernard Brunel

Cha vient éd Wikipedia
Aler à: navigachon, tracher

François Bernard Brunel l'est né in 1750. Il étot gvalhié del prévoté d'Aumate. L’8 d’aout 1778, il o yu eune carge ed avocachon du roé au bayache d'Anmyin. Il o écrit des poémes pi des teskes filosofiques. I sro à chés assimblées éléctorales ed chés nobes d'Anmien in 1789. [1]

Chés écrivures à Brunel[éditer | modifier le wikicode]

  • Pièces fugitives en vers et en prose, Louis-Charles Caron éd. , Anmien (1771) ;
  • Idylles et autres poésies, Chez les marchands de nouveautés (1777) ;
  • Essai sur la doctrine du doute universel, lu dans une Assemblée particulière du Musée de Paris, par M. Brunel , Impr. de Cailleau (1784).

éstrait dech 17e idylle (in frinsé)[éditer | modifier le wikicode]

Ce dieu règne avec les Plaisirs,
Enfants se l'aimable Silence.
Il satisfait tous les désirs,
Mais il fait mourir l'innocence.


Notes pi référinches[éditer | modifier le wikicode]

  1. Histoire Litteraire de la Ville D'amiens, Abbé Daire, Didot libraire-imprimeur, Paris (1782)
  • Catalogue des gentilshommes en 1789 et des familles anoblies ou ... vir pache 6 ;