Gayant

Cha vient éd Wikipedia
Aler à: navigachon, tracher
Gayants à Santa Maria del Mar (Barcelone)
-
fiète votive éd la Mercè

Chés gayants i sont dins chés processions pi cortèges du monne intier.


Notes pi référinches[éditer | modifier le wikicode]

  1. PDF disponible sur Commons: construire un gayant (juilet 1995)
  • Collectif, Les géants processionnels en Europe, catalogue de l'exposition du 500e anniversaire du Goliath d'Ath, 1981, ministère de la Communauté française.
  • Jean-Pierre Ducastelle et Jean Fraikin (dir.), Géants, dragons et animaux fantastiques en Europe, Bruxelles, Tradition wallonne, 2003, 545 p., vir in line.
  • Jean-Pierre Ducastelle, Marie-France Gheusquin, Yvonne de Sike (et al.), Géants et dragons : mythes et traditions à Bruxelles, en Wallonie, dans le Nord de la France et en Europe, Paris, Casterman, coll. « Les beaux livres du patrimoine », 1996, 155 p., (ISBN 2-203-62005-6).
  • René Meurant, Géants processionnels et de cortège en Europe, en Belgique, en Wallonie, Bruxelles, Commission royale belge de folklore (section wallonne), Collection folklore et Art populaire, VI, 1979.
  • René Meurant, « Contribution à l'étude des géants processionnels et de cortège dans le nord de la France, la Belgique et les Pays-Bas », Arts et traditions populaires, n° 2, avril-juin 1967, Paris, Presses Universitaires de France, p. 119-160, lire in line.
  • René Meurant, Géants de Wallonie, Gembloux, Duculot, Wallonie et Histoire, 1975.
  • Quatrième Ronde européenne de géants portés, ouvrage qui présente en images les géants ayant participé à la fête du même nom avec une introduction sur les géants portés et un court texte de présentation pour chaque géant illustré. Édité par les Amis de Fromulus, Steenvoorde, 2006.
  • Cinquième Ronde européenne de géants portés, ouvrage qui présente en images les géants ayant participé à la fête du même nom avec une introduction sur les géants portés et un court texte de présentation pour chaque groupe illustré. Édité par les Amis de Fromulus, Steenvoorde, 2012.


Loyens intarnètes[éditer | modifier le wikicode]

Édseur chés eutes prodjés Wikimédia :