Henri-Émile Rogerol

Cha vient éd Wikipedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Henri-Émile Rogerol
Monumint à chés morts d'Esquerchin
Monumint à chés morts d'Esquerchin

Né(e) au 5 d' avri 1877
à Doï
Défuncté(e) au 11 ed févrié 1947
à Doï
Poéyis Franche Franche
Poéyis d' résidinche Franche
Profession Pinte, éstchulpteu, céramisse


Henri-Émile Rogerol, l'est né à Doï au 5 d'avri 1877 et pi l'est défuncté au 11 ed févrié 1947 à Doï. Ch' est un pinte rétorrisse, poéysagisse, éstchulpteu et pi céramisse.

Euves[éditer | modifier ech wikicode]

Natures mortes[éditer | modifier ech wikicode]

  • Intérieur Flamand
  • Sollicitude (1909)
  • Meules de foins
  • Mise en bouteilles

Poéysages[éditer | modifier ech wikicode]

  • Marais d’Ecourt-Saint-Quentin
  • Coucher de soleil à Thumesnil
  • Wissant, Cassel, Ambleteuse, Cap Gris-Nez
    • Des paysages de Doï :
  • Rue de Valenciennes, Jardin public, Quai du petit bail, Beffroi vu de la place d’Armes

Rétors[éditer | modifier ech wikicode]

  • Vieux vacher
  • Vieille pocharde
  • Vieux prisonnier civil réalisé à Holzminden (1916)
  • Père Bolot (1920)
  • Autoportrait (1925)
  • Antonin Dussol (1939)

Dessins[éditer | modifier ech wikicode]

  • Le rêve du prisonnier de guerre (1915)
  • La grande guerre (1916-1922)

Éstchulptures[éditer | modifier ech wikicode]

Heutel d'ville
d'Hinnin-Biaumont
  • Buste d' Louise Rogerol-Martinage, tière tchuite
  • Bustes d’Amaury de Warenghien de Flory, de Fernand Cuelenaere, Jean-jacques Darnal ech grand-père à Jean-Claude Darnal, plâtes
  • Ferdinand de Baillencourt, médaillon in plâte
  • Ludovic Jardel, médaillon in tière tchuite
  • Adolphe Mangematin, maire d' Harnes, médaillon in bronze
  • Éstchulptures pour l'heutel d'ville d’Hénin-Beaumont


Monumints à chés morts[éditer | modifier ech wikicode]

Monumint à chés morts d'Équerchin
  • Note-Dame d' Patiènche foaite pour l' capelle du camp d'intarnemint des nomades (Romanichels, Gitans, Tsiganes) à Mulsanne.

Céramiques[éditer | modifier ech wikicode]

  • La Tentation
  • La Guerre
  • La femme au tigre
  • Chat menaçant une grenouille
  • Chat à sa toilette
  • Porteur de lait
  • prisonnier au poteau (1916)
  • Sous les décombres (1917)
  • Saint-Etienne levant les bras au ciel
  • Les Danseuses

Notes pi référinches[éditer | modifier ech wikicode]


  • André Bigotte, « Henri Rogerol, la résolution du paragone », revue Les Amis de Douai, tome XV, n°2, juin 2008, pp.26–35.