Jules Breton (pinte)

Cha vient éd Wikipedia
Aler à: navigachon, tracher
Jules Breton
Portait de Jules Breton

L'est né(e) au l'1 d'moai 1827
Courrières
L'est défuncté(e) au l' 5 ed juillet 1906
Paris
Nationalité franchoèse
Moaite pinte

Jules Aldolphe Aimé Louis Breton, l'est né à Courrières (Pas-d'Caleus) l'1 d'moai 1827 et pi l'est défuncté à Paris l' 5 ed juillet 1906. Ch'est un pinte et pi un poéte.

À Travers Champs, 1887, Brooklyn Museum of Art.


Sin père, Marie-Louis Breton, ch'étôt ch' maire d' Courrières. I s' mérie in 1858 aveuc Élodie de Vigne, l' fille à Félix de Vigne et pi is ont conme fille Virginie Demont-Breton.

Pintures[éditer | modifier le wikicode]

Plantation d'un calvaire (1858), Palais des beaux-arts de Lille
Peintures
Le Rappel des glaneuses, 1859, Musée d'Orsay, Paris.
  • Le Bedeau de Kerlaz, huile sur toile, 1868, Musée des Beaux-Arts de Quimper
  • Une Fille de pêcheur ou Raccommodeuse de filet, huile sur toile, 1876. Volé en 1918 au Musée de Douai et rendu en 2011 [1].
  • La Glaneuse, huile sur toile, 1877, Musée des Beaux-Arts d'Arras
  • Pardon de Kergoat, huile sur toile, 1891 Musée des Beaux-Arts de Quimper
  • À la Fontaine, huile sur toile, 1892, Musée des Beaux-Arts de Quimper
  • Plantation d'un calvaire (1858), huile sur toile, 135 × 250 cm, Palais des beaux-arts, Lille
  • Femme assise dans un pré, huile sur bois, 35 x 29,2 cm. Musée d'Évreux.
  • Paysage maritime (Esquisse), huile sur toile, signé en bas à gauche Jules Breton, 24 x 32 cm (sans cadre). Musée d'Évreux.
Lives
  • Les Champs et la mer, poèmes, 1875
  • Jeanne, poème, 1880
  • Œuvres poétiques de Jules Breton (1867-1886), 1887 Texte en ligne
  • La Vie d'un artiste. Art et nature, 1890
  • Un peintre paysan. Souvenirs et impressions : Aube et crépuscule. Paysages et campagnards. Art et artistes. De la suprématie de l'école française, 1895
  • Savarette, 1898
  • L'Art et les artistes. Nos peintres du siècle, 1899
  • Delphine Bernard, la femme et l'artiste, 1902
  • La Peinture : les lois essentielles, les moyens et le but, le beau et la divine comédie des arts entre eux. L'Odyssée de la muse, conte historique, 1904
Le Chant de l’Alouette, 1884, Art Institute of Chicago.

Notes pi référinches[éditer | modifier le wikicode]

  • Annette Bourrut Lacouture, Jules Breton : La chanson des blés, Somogy Éditions, (2002)
  1. Musenor, site de l'Association des Conservateurs des musées du Nord-Pas de Calais[1]

Loïens intarnètes[éditer | modifier le wikicode]

Commons
Din Wikimedia Commons il y o eune catégorie aveuc des images pi d'eutes fichiés dsu Jules Breton