Jules Mousseron

Cha vient éd Wikipedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ébeuche !
Chole page-chi ch’est unne ébeuche ; os puvez aboinnir ech teske.
en: Stub - fr: Ébauche - wa: Djermon - nrm: Choutchette - es: Esbozo

Pix.gif

Jules Mousseron i'étot mineur et pi poéte ed Denin. I étot né l'1er ed janvier 1868 pi mort in novimbe 1943.

Ch'est li qu'a rindu célébe Cafougnette qu'étot eune tradichon populoère dech Nord [1] .

Chés écrivures à Jules Mousseron[éditer | modifier ech wikicode]

  • Fleurs d'en bas (1897)
  • Croquis au charbon (1899)
  • Feuillets noircis (1901)
  • Coups de pic et Coups de plume (1904)
  • Au pays des corons (1907)
  • Les Boches au Pays Noir (1919)
  • Eclats de gaillettes (1913)
  • La Terre des Galibots (1923)
  • Les Fougères noires (1926)
  • Autour des Terris (1929)
  • Mes Dernières Berlines (1933)
  • Dans nos mines de charbon (1946)
Monologues
  • Cafougnette à Paris (1899)
  • Souvenirs d'une excursion en Suisse (1907)
  • Cafougnette à Ostende (1927)
  • Cafougnette à Bonsecours (1930)
  • Cafougnette garde-champête (1930)
  • Cafougnette in Aéroplane (1943)

Notes pi référinches[éditer | modifier ech wikicode]

  1. Vir ch'site intarnète à Guy Dubois [1] dseur l'ordonnance du 3 d'Janvié 2001 dech tribunal d'Béthune :

D’apreu ch'Juge des Référés,

"La juridiction observe qu’il résulte de plusieurs documents (journal Le Galibot) que le nom de CAFOUGNETTE a été utilisé par de nombreux auteurs régionaux à la fin du XIXème et au XXème siècles, et que ,selon un spécialiste de la littérature du Nord, Jean Dauby, Jules Mousseron n’en serait pas le créateur, CAFOUGNETTE étant un personnage populaire vraisemblablement né d’une tradition orale ".

Référinches[éditer | modifier ech wikicode]

  • Tout Cafougnette, Jean Dauby, Éd. Jean Dauby, (1982)
  • Œuvres complètes, Jules Mousseron, Éd. Guy Cattiaux, 1994-1995

Loïens intarnètes[éditer | modifier ech wikicode]