La noce comique (Canchon)

Cha vient éd Wikipedia
Aller à la navigation Aller à la recherche

La noce comique ch'est ène vièle canchon du Vimeu.

LA NOCE COMIQUE [1]
M'tante Marie a marié s'file,
Courte et groche et mal habile,
Aveuc un jonn' provinchot,
Ah ! riguinguette,
Aveuc un jonn' provinchot,
Ah ! riguingo.


Comme is allouaitt't à ch' l'église,
I courouaitt' t-té comm' des biques,
Quate à quate aveuc leurs pourchieux,
Ah ! riguinguette,
Quate à quate aveuc leurs pourchieux,
Ah ! riguingo.


Quaind cho fut pou leu mett' à tabe,
Ches poux is courouaitt't quate à quate,
Et ches piots après ches gros,
Ah ! riguinguette,
Et ches piots après ches gros,
Ah ! riguingo,


Is ont bu, pour de l'bouenn' bière,
De l'pichade ed' vieuille graind'mère,
M'sieu l'tchuré n' n' o bu six pots,
Ah ! riguinguette,
M'sieu l'tchuré n' n' o bu six pots,
Ah ! riguingo,


Is ont yeu, pou r'pas d'.mariage,
Un pot au fu d'vieuilles cornailles,
Et ch'marié i miait ches os,
Ah ! riguinguette,
Et ch' marié i miait ches os,
Ah ! riguingo.


Ch' marié, qui n'est mi honnête,
II o tchié par el' fernète
D'sur el' têt' de m' n'onq' Jacquot,
Ah ! riguinguette,
D'sur el' têt' de m' n'onq' Jacquot,
Ah ! riguingo.


M' n'onq' Jacquot criouait tout heut :
« Vlo qu'i pleut des gros morcieux,
J'ai du bren plein mein capieu,
Ah ! riguinguette,
J'ai du bren plein mein capieu,
Ah ! riguingo.

(Recueilli d'après une tradition orale du Vimeu.)

Notes pi référinches[éditer | modifier ech wikicode]

  • Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France
  1. La Picardie : littéraire, historique et traditionniste / Paul Maison, directeur, 15 éd moai 1901 , parge 245