Lincheu d'Turin

Cha vient éd Wikipedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ech lincheu Turin.

Ech lincheu d'Turin ch'est un drap in lin gannifiè d'4,42 mètes ed long sur 1,13 mète ed largue qu'i moute unne flaue imache d'un onme vu d'fache et pis d'dos qu'os peut vir qu'il o pusiurs aparinces d'afolures qu'is rsanntte à chèles d'un cruchifimint. Conme chu lincheu i moute ds'afolures qu'is rsanntte à chèles qu'is sont décrites dins ches racontaches d'el Passion Jésus dins ches Évangiles, chu lincheu il est rbéïè conme unne rélike dsous ch'nom « Sant-Suoaire ».

Ches prunmiérés traches qu'os avons d'chu lincheu is datte d'el sgonde moétiè d'ech XIVe sièke à Lirey in Champangne : Jeanne de Vergy, qu'a tnoét ch'lincheu d'à ses taïons, al ind foait unne esposicion. Chu moutrache d'echl'objet à ches fidèles il est interdit deus foés per echl'évèke Troéïes raport qu'i pinse eq ch'est un faus. In 1390, ech Pape Clémint VII i publie unne bule por autoriser chl'ostinsion d'ech drap moais i prohibe ed foaire ches solénitès conme por ches rélikes in esplitchant qu'chu lincheu i doét ète rbéïè conme unne raprésintacion d'ech Sant-Suoaire. A chèle époke, i nd'a granmint d'autes lincheus qu'is sont prins por ech Sant-Suoaire conme ech lincheu d'Compiène, ech lincheu d'Cadouin, ech lincheu d'Cahors, ech lincheu d'Carcassonne, ech lincheu d'Rins etc.

In 1453, chu lincheu il est baillè à ch'Duc Savoée Louis Ier et pis il est vénérè conme unne vraie rélike d'el Passion Jésus. Edpis 1578, il est conservè dins l'capèle Guarini d'el catédrale Sant-Jean-Batisse ed Turin.

Ech dévlopmint d'el fotografie durant ch'XIXe sièke i vo poussier Secondo Pia à foaire unne fotografie d'ech lincheu avuc un négatif qu'il o ches qualitè d'un positif. Sur chu négatif, os peut mius vir el brongne d'un onme fort bien. Chèle publication a vo intrainner unne grande disputacio inte schientifikes, istoriens et pis tiologiens por savoér si qu'ch'est ch'vrai suoaire d'el Passion et pis don si qu'ch'est l'brongne Jésus qu'os voét dseur.

In 1978, unne étchipe ed chertcheus conclut qu'os « n'peut mie esclure qu'ech lincheu Turin i soéche chti-lo qu'os ind parole dins ches Évangiles », adon point rin n'conterdit o n'disqualifie chu lincheu.