Montreu

Cha vient éd Wikipedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
50° 27′ 53″ N 1° 45′ 47″ E / 50.464826, 1.763005
Montreu
el chitadelle
el chitadelle
Armoiries
Poéyis drapeau de la France      Franche
Région Heuts-d'Franche
Départémint Pas-d'Calés
(dsous-préfécture)
Arondichemint Montreu
(chéf-yu)
Canton Berck
Code insee 62588
Code postal 62170
Maire
 
Charles Barège
2014-2020
Intarconmeunalité Conmeunité d’agglomérachon
des Deus Baïes in Montreuloés
Jografie
Coordonnées
jografikes
50° 27′ 53″ N 1° 45′ 47″ E / 50.464826, 1.76300550° 27′ 53″ Nord
       1° 45′ 47″ Est
/ 50.464826, 1.763005
  
Altitudes minimale : 2
maximale : 43
mouéyène :
Supérfichie 2.85 km² (285 ha)
Démografie
Gintilé Montreuloés , Montreuloèse()s
Site intarnète http://www.ville-montreuil-sur-mer.fr
Carte de localisation de


Montreu (parfoés lonmée Montreul o Montreu-su-Mér) ( in frinsé: Montreuil , in flaminke: Monsterole [1]. ) ch'est ène conmeune picarte, plachée dins ch' départémint dech Pas-d'Caleus pi dins l' région Heuts-d'Franche.

Jografie[éditer | modifier ech wikicode]

Ch' nom deul conmeune ch' est Montreu [2], mais o uze souvint ch' nom « Montreu-su-Mér » (mais il y a 10 km qui séparette l' conmune et pi el mér).

Un panniau avuc ch' fausse nom « Montreu-su-Mér »

Histoère[éditer | modifier ech wikicode]

Deus tours du catiau roéyal élevè pèr Flipe Auguste
el chitadelle, 1634,
dessin pèr Christophe Tassin
Montreu in 1792,
d'après Brion éd la Tour.


Aménistrachon[éditer | modifier ech wikicode]

Lisse d’chés maires
innées Idintité Étitchète Qualitè
1945 1972 Pierre Ledent   Docteur in farmacie
1972 2008 Bernard Pion RPR pis UMP Commerçant
marche 2008 2014 Bruno Béthouart Divers droite Professeu des univarsités
Présidint del Conmeunitè d' conmeunes du Montreuloés (2008 → 2014)
avri 2014   Charles Barège UDI Méd'cin
Présidint del Conmeunitè d' conmeunes du Montreuloés (2014 → )


Montreu din sin anchien canton (Montreu 1991-2015)
Édpuis 2015, Montreu est dins ch'canton d' Berck
et pi
din l'arrondichemint d'Montreu
.


Jumelaches[éditer | modifier ech wikicode]

Nombe ed gins[éditer | modifier ech wikicode]

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
3 216 3 529 3 853 4 144 4 083 3 867 4 215 3 953 3 939
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
3 578 3 686 3 655 3 649 3 473 3 352 3 297 3 603 3 567
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
3 564 3 535 3 404 3 182 2 823 2 847 3 037 2 728 3 253
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2009 2016
2 920 2 944 2 840 2 753 2 450 2 425 2 331 2 319 2075

D'vise[éditer | modifier ech wikicode]

L' d'vise Montreu ch'est fidelissima picardorum natio : cha vut dier « El pus fidèle nacion des Picards ». Ch'est Hinri IV qui éroait donné cha in 1606 [3].

Nom j'té (Surpitchet)[éditer | modifier ech wikicode]

Chés gins d' Hesdin i disottent : chés sots d'Montreu [1].

Dicton[éditer | modifier ech wikicode]

Chés gins d' Étape i disottent [1]. :

À Montreu,
Y a des reuts
Conme min breu.

Chés monumints pi lius d'mémoére[éditer | modifier ech wikicode]

  • eune quarintène d'heutels particuliers construits intre 1730 et pi l' fin du XIXe:
    • Anchien heutel du maréchal d'Acary-de-la-Rivière édseur ch' parvis Saint-Firmin (liméro 1) ;
    • La maison dite « Farmer » o heutel éd la fontaine Solare, (98 rue Pierre-Ledent, pré du parvis Saint-Firmin) ;
    • Heutel Guéroult de Boisrobert, située au 6 parvis Saint-Firmin ;
    • Heutel de la fontaine d'Hémencourt, située au 119 parvis Saint-Firmin ;
    • Heutel de Jacquemin de Châteaurenault et de Rougeat, située au 101 parvis Saint-Firmin ;
    • Heutel d'Hurtrel d'Arboval situé au numéros 84-46 du parvis Saint-Firmin ;
    • Heutel Loysel le Gaucher, situé rue Victor-Dubourg ;
    • Maijon à pans d' bos, dite du Pot-d'Étain, (21-23 rue Pierre-Ledent;
    • Caves médiévales ( MH in 2012 [4] ) ;
    • Maijons adossèes à chés anchiens rimparts.
  • el Citadelle d' Montreu-su-Mér
  • chés Rimparts, ( 8 km éd fortificacions ) pi in ville-Basse, chés bastions;
  • Poudrières ;
  • Porte éd Boulonne ;
  • Souterrains alemands et pi bunkers.
Abaciale Saint-Saulve in 1817
Abaciale Saint-Saulve in 2015
  • Anchien Heutel-Diu fondè vers 1200 pèr ech sire Gauthier d' Maintenay
  • capelle Saint-Colas [5].
  • Anchiène abaïe Sainte-Austreberthe, fondèe autour du Xe pèr lché érligieuses éd Pavilly
Capelle éd l'Heutel-Diu
Capelle Sainte-Austreberthe
  • Anchien orfelinat du XIXe s. pi capelle Saint-Simon/Saint-Jude XVIIIe s.
  • Église Saint-Josse-au-Val
  • Église Saint-Wulphy
  • Église Saint-Jacques

Lius, agés, hamiaus pi écarts[éditer | modifier ech wikicode]

ech téïate
  • Plache Darnétal ;
  • Plache du Général-de-Gaulle
  • Molins du Bascon ;
  • Anchienne manufacture à tabac ;
  • Anchienne halle aux grains construite in 1821 ( ch'est un téïate à l'italiène édpis 1913 ).
  • ech téïate


  • Cavée Saint-Firmin (site païsager claché) ;

Parsonnalitès loèyèes à l'conmeune[éditer | modifier ech wikicode]

Nés à Montreu
  • Gerbert de Montreuil (début du XIII{{{2}}} sièke), poète ; on lui doit une Continuation de Perceval et Le Roman de la violette.
  • Denis Lambin (1516-1572), humaniste de la Renaissance.
  • Adrian Le Roy (ca. 1520-1598), luthiste, compositeur et imprimeur de musique.
  • Alexandre Isidore Leroy de Barde (1777-1828), artisse pinte
eutes
Morts à Montreu

Notes[éditer | modifier ech wikicode]

  • Histoire de Montreuil-sur-Mer, Étaples, Le Touquet-Paris-Plage : du Val de Canche à la Côte d'Opale, Toulouse, Éd. Privat, coll. « Histoire des villes », 2006, 255 p. (ISBN 2-7089-8341-5)  bnf = FRBNF40167239
  • Histoire de Montreuil-sur-Mer, Montreuil-sur-Mer, Les Ecrits du nord, 2008, 255 p. (ISBN 978-2-917698-16-7)  bnf = FRBNF41407394
  • Florentin Lefils, Histoire de Montreuil-sur-Mer et de son château, Abbeville : R. Housse ; Montreuil : E. Duval, 1860 (lire in line)
  • Florentin Lefils, Petite Histoire de Montreuil-sur-Mer, 1860 ; rééd. Ed. PyréMonde, Cressé, 2011.
  • Georges de Lhomel, La Vicomté de Montreuil-sur-Mer, 1904 ; rééd. Ed. PyréMonde, Cressé, 2011.
  • Auguste de Loisne, La maladrerie du Val de Montreuil : histoire et cartulaire, Abbeville : Lafosse et Cie, 1903. (lire in line)
  • Henri Potez, Montreuil-sur-mer : guide du touriste, Montreuil : Henry, 1929. (lire in line)

Référinches[éditer | modifier ech wikicode]

  1. 1,0 1,1 et 1,2 André Accart, Les sobriquets des habitants du Pas de Calais, Les éditions Nord Avril, (2006) (ISBN 2915800057)
  2. Commune de Montreuil dseur Insee. Consulté l' 04/03/2019
  3. « Les monnaies médiévales du pays de Montreuil », dans les Dossiers archéologiques historiques et culturels du Nord-Pas-de-Calais, liméro 13, 1982, (A.M.P.B.B.E., Berck).
  4. Caves médiévales, sur la base Mérimée, ministère de la Culture.
  5. La Violette, Publication semestrielle des « Compagnons de la Violette » ISSN : 1287-7670.

Loïens intarnètes[éditer | modifier ech wikicode]

Édseur chés eutes prodjés Wikimédia :