Raforer

Cha vient éd Wikipedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Wiktionary-logo.svg

Origine et histoire de « Raforer » Wikamote picard (Ch'lifamote)

vèbe raforer ou rafourer
s. f. ène raforèe


Forrage pour chés biètes del cinse[éditer | modifier ech wikicode]

  • Raforer chés vaques.
  • Marche rafourer chés biètes.
  • il étoait in route éd raforer s'madgette. (Jean-Pierre Calais)
  • "Cracra" qu'al auroué du s'appler, tout juste boenne à raforer chés coéchons. (Pierre Duquet)
  • À forche, il a fini pér apérchuvoér un honme qu'i broutoait do'v vérdure pour raforer. (Jean Leclercq)

érchuvouér eune volée[éditer | modifier ech wikicode]

  • il a r'chu ène rude raforèe.

cranques[éditer | modifier ech wikicode]

  • il est raforé pèr un mau à ses dints.
  • J'ai yu ène raforèe à mes dints.

érchuvouér un queup du sort[éditer | modifier ech wikicode]

  • Tu sais qu'i n a des poéyis qui vienn'té d'éte raforès pèr des trimblémints d' terre du chint mille diabes. ( Gaston Vasseur )

érchuvouér un affront[éditer | modifier ech wikicode]

  • Oz a dit o in 14 et pi in 39, et pi oz avons portant tè run'mint raforès à chaque coup ! ( Gaston Vasseur )


Référinches[éditer | modifier ech wikicode]