Alemant

Cha vient éd Wikipedia
Aler à: navigachon, tracher
Alemant
Deutsch
Poéis Alemanne, Otriche, Suisse et pi din 8 eutes poéis.
Nompe eud'locuteus 125 milions
Code deul lingue de
Egzèmpe Artikel 1

Alle Menschen sind frei und gleich an Würde und Rechten geboren. Sie sind mit Vernunft und Gewissen begabt und sollen einander im Geist der Brüderlichkeit begegnen


rang = 10

tipolodjie = Langue flexionnelle - Langue accentuelle



ofichièle in Otriche , Bergike , Alemanne , Liechtenstein , Lussimbourq , Voïvodie d'Opole, Polonne , Ville de Sopron, Hongri , Suisse , Trentin-Haut-Adige, Italie , Namibie (langue co-ofichièle régionale) Union uropéïène , Vatican (langue ofichièle del Garde Suisse Pontificale)

ISO 639-1 de

ISO 639-2 ger (B) / deu (T)

ISO 639-3 (en) deu

tipe : L (langue vivante)étindue : I (langue individuèle)

SIL GER


langue ofichielle =

codes[éditer | modifier le wikitexte]

iso1 = de
iso2 = ger (B) / deu (T)
iso3 = deu
sil = GER


Artike preumié del ‘’Déclaration des Droits de l'Homme’’
Artikel 1

Alle Menschen sind frei und gleich an Würde und Rechten geboren.

Sie sind mit Vernunft und Gewissen begabt und sollen einander im Geist der Brüderlichkeit begegnen.
Map German World.png

L'alemant ch’est une langue indo-uropéyène del branche occhidintale éd chés langues djérmanniques.


alemant in Urope.


    • Il est étou parlé, sans avoér ech éstatut d' langue offichielle au Danemark, in République tchèque (Alemants in République tchèque pi Alemants des Sudètes), Slovaquie (Alemants des Carpates), Franche (Alsace pi Lorraine (Francique rhénan d' Lorraine)), Hongrie, Polonne, Russie (Alemants éd la Volga), Roumanie (Transylvanie/Banat, Saxons ed Transylvanie, Alemants d' Bucovine pi Alemants du Banat) ;



  • in Anmérique : Anmérique du Nord (souvent dins des variantes dialectales o bin arkaïques, par egzimpe in Pennsylvanie aux Étots-Unis dousque vit eune granne conmeunité amish ), Anmérique du Sud, (Paraguay, Chili, Argentine, Brésil).


Populations djermanofones, parlant un alemant standard ou l'un d'chés dialectes, classées par nombe éstimé éd locuteurs.
Poéis Nombe éd locuteurs Remarque
Alemanne 82 250 000 langue ofichièle
Otriche 8 123 000 langue ofichièle
Suisse 5 200 000 langue co-ofichièle
Étots-Unis 2 000 000
Brésil 1 900 000
Franche 1 400 000 [1]
Russie 850 000
Kazakhstan 350 000
Italie 300 000 langue régionale
Argentine 300 000
Lussimbourq 300 000 langue co-ofichièle
Canada 250 000
Chili 200 000
Polonne 190 000
République tchèque pi Slovaquie 150 000
Ostralie 150 000
Paraguay 150 000
Hongri 145 000
Kirghizstan 100 000
Bergike 71 000 langue co-ofichièle
Roumanie 70 000
Bolivie 50 000
Afrique du Sud 45 000
Ouzbékistan 40 000
Bos-Poéis 40 000
Mexique 40 000
Ukraine 38 000
Équateur 32 000
Liechtenstein 30 000 langue officielle
Namibie 30 000 langue co-officielle régionale
Uruguay 28 000
Danemark 20 000
Slovénie 20 000
Croatie 11 000
Belize 10 000
Moldavie 7 000
Lettonie 4 000
Lituanie 2 000
Togo 1 500

Source : wikipédias alemant pi éspagnol (in désaccord intre eux). À vérifier d'puis eune source pus sûre.



Eximpes[éditer | modifier le wikitexte]

Mot Traduction Prononciation standard***
térre Erde [ˈʔe:ɐ.də]
ciel Himmel [ˈhɪml̩]
ieu Wasser [ˈvasɐ]
fu Feuer [ˈfɔɪ.ɐ]
onme Mann [man]
feume Frau [fʁaʊ]
infant Kind [kɪnt]
minger essen [ˈʔɛsn̩]
boère trinken [ˈtʁɪŋ.kn̩]
grand groß [gʁoːs]
tiot klein [klaɪn]
nuit Nacht [naχt]
jour Tag [taːk]
éj ich [iç]


Lanque V2[éditer | modifier le wikitexte]

Ich habe dieses Buch gelesen
Ich habe dieses Buch lesen wollen
Ich habe dieses Buch lesen können wollen


Agglutination[éditer | modifier le wikitexte]

  • Rindfleischetikettierungsüberwachungsaufgabenübertragungsgesetz : loé su ch' transfèrt éd chés responsabilités del surveillance dechl'étiquetache del viande bovine.


  • Donaudampfschifffahrtsgesellschaftskapitänsanwärter : adjudint d'un capitaine del Société éd navigation à vapeur du Danube


  • Oberlokomotivfahrerswitwe = veuve éd conducteur d'locomotive


  • Mittelgebirgsschwelle = el région d'moïène montagne alemante



Langues dérivées[éditer | modifier le wikitexte]

  • Ech yiddish ch’est eune langue dérivée du moéyin-heut-alemant médiéval, aveuc des mots slaves ou hébraïques.
  • Echl'unserdeutsch ch’est un créole formé à partir d'un lessique alemant.

Clachification[éditer | modifier le wikitexte]

Ch'est eune langue djermanique del branke ouest, conme ech nirlindé.

Langues régionales[éditer | modifier le wikitexte]

heut-alemant[éditer | modifier le wikitexte]

  • moéyin-alemant
    • moéyin alemant occidental
      • moéyin-francique
        • francique mosellan
        • lussimbourjoé
        • francique ripuaire
      • francique rhénan
      • osthessisch
      • mittelhessisch
      • nordhessisch
    • moéyin alemant oriental
      • thuringeois
      • heut-saxon
      • nordobersächsisch
      • Lausitzisch-Neumärkisch[2]
      • schlesisch
      • hochpreußisch
      • yiddisch
  • alemant supérieur
    • langues franciques (francique)
      • francique oriental
      • francique méridional
        • francique du Main
    • Pennsilfaanisch = alemant pennsylvanien
    • bavaroé
      • Nordbairisch
      • Mittelbairisch
      • Südbairisch
    • alémanique
      • alsachien
      • souabe
      • bos alémanique
      • Mittelalemannisch
      • heut alémanique
      • höchstalemannisch

bos-alemant[éditer | modifier le wikitexte]

  • bos-francique
  • bos-saxon
    • westphalien
    • ostphalien
    • bos-saxon septentrional
  • bos-alemant oriental
    • mecklembourgeois-poméranien
    • brandebourjoé
    • mittelpommersch
    • ostpommersch
    • bos-prussien

Notes pi référinches[éditer | modifier le wikitexte]

  1. Alsacien : 1 050 000 (61 % de la population alsacienne) et francique (en Moselle) : 350 000
  2. Ludwig Erich Schmitt (Hrsg.): Germanische Dialektologie. Franz Steiner, Wiesbaden 1968, p. 143