Cau

Cha vient éd Wikipedia
Aller à la navigation Aller à la recherche
OptiWiktionary-logo.svg

Origine et histoire de « Cau » Wikamote picard (Ch'lifamote)


un cau
un cau , un co , un cou - s. m.
des caus , des cos , des cous - pl.

variantes[éditer | modifier ech wikicode]

  • un cô , un nèke , un hatriau , un hatré , un hateret

egzimpes[éditer | modifier ech wikicode]

  • Et pis y met ses gambes à sin co. (Gaston Bon)
  • In rintrant, il avoait yeu des coups d'solé à sin co , pi o ll'avoait rmértchè. (Jean-Luc Vigneux)
  • pour li ein viau qui eun' buvot point, in devot li coper sin cou (ad mote in peu). (Louis Cliquennois)
  • i l'a assommé d'un grand coeup d'maillet pi avec ch'coutieu il a fot ène grand berlaffe à sin cou. (Gustave Devraine)
  • N'avoué point dzoin d'es servir d'el tcho- te trompette qu'i portoué ahotchée à sin cou par eune fichelle, conme un collier. (Pierre Duquet)
  • Qué d'mette a sin cô chu cordon d'St-Blaise. Au bout d'séquents jours ô r'êteu d'aplomb. (Gaston Bon)
  • il o boutré ène corde à sn' hatré.
Traduction
  • Franchoé : un « cou » , des « cous »


Référinches Référinches[éditer | modifier ech wikicode]

  • Gaston Vasseur, Dictionnaire des Parlers picards du Vimeu, Sides, Fontenay-sous-Bois, (1998)
  • PICARTEXT