Croésades

Cha vient éd Wikipedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Un combat inte ches seudards croésès pi ches seudards seldjoukides
Ech Krak à ches cvaliers, un catieu in Sirie qu’o ‘tè bati paus cvaliers franchoés
« Dins point autchun eute poaiyis in Urope il n’y o ieu d’pus grand intousiame por ches Croésades foqu’dins nou poaiyis, au point qu’aus ius d’ches peupes d’Orient, el Croésade al o aparu conme unne interprinse essincièlmint franchoése. »
— Jacques Bainville, Istoére ed Franche (1926)

Ches Croésades ch’étoét ds’espédicions militoaires mnèes paus poaiyis d’Urope crétienne in Orient. Echl’objectif à ches Croésades ch’étoét à ch’cminchmint d’définde ches pèlrins crétiens qu’is aloétte in Sainte Tère (ch’est Israël innui, ilo douqu’Jésus il o vitchu).

El prunmière Croésade (1095)[éditer | modifier le wikicode]

Jérusalem pi l’Sainte Tère is avoétte ‘tè contchéris per ches maroumétans au VIIe sièke. Dsous ches Fatimides, ches crétiens is povoétte perfoés foaire pélrinnache, perfoés nin. Moais un 1060, ches Seldjoukides is ont prins Jérusalem à ches Fatimides, is étoétte des Turcs convertis à chl’islam pi is ont cminchè à abolir ches églises pi foaire dgère à ches pèlerins crétiens. Adon, après pusiurs ainnèes d’apel por aïude ds’Orientaus à ches crétiens d’Occhidint, ech Pape Urbain II il apèle in 1095 à Clermont-Ferrand ches crétiens d’Occhidint à leus vnir in aïude pi à s’croéser, ch’est-à-savoér à partir in espédicion dusqu’in Sainte Tère por défende ech Saint Sépulke ed Jérusalem.

Ches difrintés Croésades[éditer | modifier le wikicode]