Djiyôme d'Anmien

Cha vient éd Wikipedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Djiyôme d'Anmien o bin Djiyôme ch'paigneu (in frinsé Guillaume d'Amiens o Guillaume le Peigneur) (floruit dins l' XIIIe sièke) ch'étôt un trouvoère et pi un pinte d' Anmien.

L'musique à Djiyôme ale est dins un canchonnié d'Aro[1].


Il o écrit un dit su l'amour in vers étou.

O treuve sin nom dins deus chartes anmiénnoèses in 1301 dousqu'il étôt un pictoris.


Lisse des canchons[éditer | modifier ech wikicode]

Canchons
  • Amours me fait par mon veuil
  • Puisque chanters onques nul home aida
Rondiaus monodiques
  • Amours me maint u cueur
  • Dame, pour men lonc sejour
  • De ma dame vient
  • Hareu! Coument mi manterrai
  • Jamais ne serai saous
  • Je canterai, faire le doi
  • Prendés i garde
[...]
Qui desirre merci d'amie
De li servir se doit pener
Et amer joie et courtoisie,
et tout orgueil doit eschever ;
[...]
  • Ses tres dous regers
Ses tres dous regars
M'a mon cuer emblé
Ce n'est mie a gas,
Ses tres dous rewars.
Ele m'ocirra
Se li viegne a gré ;
Ses tres dous rewars
M'a men cuer emblé
Virelai
  • C'est la fin quoi que nus die, j'amerai
C'est la fins,
Quoi que nus die,
J'amerai!
C'est la jus enmi les prés,
C'est la fin je veul amer!
Just et baus i a levés,
Bele amie ai,
C'est la fins
Quoi que nus die,
J'amerai.

Notes pi référinches[éditer | modifier ech wikicode]

  1. manuscript "Reg. Latin 1490" à la Bibliotheca Apostolica Vaticana
  • Chansons des trouvères, coll. Lettres gothiques, Samuel N. Rosenberg et Hans Tischler éd., Livre de poche, (1995)

Loïens intarnètes[éditer | modifier ech wikicode]

  • C'est la fins (Virelai d'Djiyôme d'Anmien li Paigneu) www.youtube.com . Intépretes: Anne Azéma & Ensemble Aziman. Avri 2007. ASIN : B000SSPLKS
  • Guillaume d'Amiens/Anon. 13th c.: Prendes i garde - prennès i garde , Anne Azéma & Ensemble Aziman. http://www.youtube.com/watch?v=6PpAlk0HoXg
CD éd musique