Trouvoère

Cha vient éd Wikipedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Un trouvoére

Ches trouvoéres is sont des poètes et pi compositeus in langue d'oïl au Moéyin Age. Ches trouvoéres qui cant’tte in lingue d’oc dins ch’sud à l’Franche is sont lonmès troubadours.

Un musichien qui cante des poésies, aveuc ène vielle, ch'est lonmé un jongleu.

Chés ménestriers o ménestrels i sont formés dins des écoles éspéchialisées éd ménestrandie.

Ginre[éditer | modifier ech wikicode]

Is écrivette édseur l' amour courtois.

Chés ginres d'poésie des trouvoères ch'est:

  • ech rotrouinge, canchon à r'frain,
  • ech servintoé, canchon badine,
  • ech rondiau,
  • ech tinson o débat,
  • ech ju-parti, discussion poétique o amoureusse,
  • la pastourèle, dialoque campète.

Queques trouvoères chélèbes[éditer | modifier ech wikicode]


Notes pi référinches[éditer | modifier ech wikicode]


  • Émile Abry, Charles Audic et Paul Crouzet, Histoire illustrée de la littérature française : précis méthodique, Paris - Toulouse, Henri Didier et Édouard Privat, 1931, XII+746 p. .
  • Jacques Allières, La formation de la langue française - Que sais-je ?, éditions PUF, 1982 .

Loïens intarnètes[éditer | modifier ech wikicode]