Fiéte des alleumoérs

Cha vient éd Wikipedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L' Fiéte des alleumoérs ch'est ène fiète célébrée dins chés villes téstiles du Nord deul Franche.

Au 19e sièke, l' fiète des alleumoérs duroait troés o quate jours. O alloait dins chés cabarets pour minger des pirreux ( seucisses aveuc des peumes ed tière obin des flageolets ) [1].

Ch' darin lundi d' séctimbe, chés éfants alloaiette dins chés rues aveuc un alleumoér o un cafotin ( eune lantèrne foaite avec un pot in tière tchuite obin creusée dins ène betterave o ène chitrouille dousqu'o a mis des braises aveuc des grains d’encens ).

O cante l' canchon à ch' roubégnos Charles Bodart-Timal :

Viv' chés alleumoérs, ma mère, viv' chés alleumoérs.
O les alleume quand i fait noér,
viv' chés alleumoérs !


L' fiète est tojours bien vivante dins chés villes éd Roubés, Tourco, Wattrelos, Halluin pi Moucron. Achteur, chés lantèrnes véniciènes ont rimplacé chés betteraves.

Notes pi référinches[éditer | modifier ech wikicode]

  1. Dorothée Ris , Les allumoirs, une vieille histoire , l'Avenir - Le Courrier de Mouscron , 12/10/2007 , lire in line = http://www.lavenir.net/cnt/48607
  • Bernard Coussée, Jean-Pierre Filatriau (fotografe), Halloween, Saint-Martin, guénels et allumoirs , éditeu : La Voix Du Nord , 80 paches, ISBN 978-2-84393-069-0 , (2003)
  • Alexandre Desrousseaux Mœurs populaires de la Flandre française , La Découverte , coll. l'Amateur averti , prumière édicion : 1889 , ISBN 978-2-84265-088-9 , (2006)

Vir itou[éditer | modifier ech wikicode]

Loyens éstérnes[éditer | modifier ech wikicode]