Pô-louche pi Marie Robinet

Cha vient éd Wikipedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chés gayants d'Fruche (~1960)

In 1950, chés dirigeants deul ducasse Saint Gilliet, présidé pèr Arthur Jennequin, is ont décidé d'avoér un gayant. Il y o deus gayants à Fruche :

  • Pô-Louche (1950)

Ch'est un parson·nache deul conmeune d' Kérquy, un mérchand d' louches à pot in bo qui passoait dins chés rues d' Fruche aveuc ène carrette à baudet in criant « Poulouches ».

I portoait eune cachtchette, un mouchouér d' couleur noué autour du col, et pi ène roulière bleue (ch'est ène blouse in picard).

  • Marie-Robinet (1953)

Ch' est l' compaingne à Pô-Louche. Ch'étôt ène parson·ne parmi chés colporteus, bin connue des Fruchoés : eune marchande aveuc sin panier édsous ch' bros éq faisoait du porte-à-porte in vindant des robinets d' tonnelés.

Source[éditer | modifier le wikicode]