Théophile Denis

Cha vient éd Wikipedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Portrait de Theophile Denis vers 1885
Théophile Denis (1829-1908)


Thèophile, Augustin Denis l'est né à Doué au 17 d'avri 1829. Il o euvré pou chés sourds-muets et pi il o écrit des teskes aveuc in particulier un life ed poémes in picard. Il est défuncté au 24 ed novimbe 1908 à Tchéyeu (Sonme).

Biografie[éditer | modifier ech wikicode]

Ses pérints sont épiciers à Doué et pi i défunctette subitemint pindant ène épidémie ch' 25 et pi ch' 27 d'octobe 1840. O treuve souvint ch' thème ed chl'orphelin dins ses poémes.

In eut 1851, i s'ingage conme soldat pour voyager. I fro un voyache dins l' Baltique in 1854 aveuc un corps éspédicionnoère frinsé. Il a foait un récit précis deul éspédicion tel un correspondant d' djerre avant l'heure. In 1853, il étôt dsou-officier au 3e éd line.

I s' marie au 15 d' octobre 1855 aveuc Cornélie Lambert à Doué.

Denis d'vient rédacteu à l' Indépendant de Douai. In 1860, i foait un des prumiers voyaches aériens et pi il in foait un récit alitrè publié dins l' Indépendant. In eut 1862, i va in Suisse et pi à Chamonix et pi i conte ses impressions montaingnardes.

In 1865, il est rédacteu au service ed presse du ministère ed l'intérieur.

Il o té mimbe deul Société des Gens de Lettres in 1866.

In 1871, il est affecté à l' "Direction des établissements généraux de bienfaisance" et pi i va s' consacrer aveuc passion aux sourds-muets. I va in particulier œuvrer pour ch' développemint deul méthode dite "orale" aveuc éducacion deul parole pi deul lecture édseur chés loupes. Chelle-ci s'ra introduite in Franche in 1879. I prind es artraite in 1888.

I continue sin euve pour chés sourds-muet aveuc au début des innées 1890, l' créachon du Musée universel des sourds-muets. Ch' musée-lo i tombera in désuétude in 1910. In 2013, ch' Musée d'arts et de culture des sourds éd Louhans Cuiseaux i sra ouvert et pi i rind édpuis un hommage marqué pour l'euve à Theophile Denis.

Apré Théophile pi s'feume Cornélie s’artirette à Tchéyeu (Sonme) dins l' moaison dite "Des deus nids" construite intre 1886 pi 1889. Ch'est à ch'momint-lo qu'il écrit 84 poémes in picard:

Petits tableaux rustiques en patois d'un coin de la Flandre française (1905/1907).

Il échinge régulièremint aveuc Charles Lamy, épécialisse du picard.

Il est défuncté au 24 ed novimbe 1908 à Tchéyeu (Sonme) à 79 ans.

Poémes in picard[éditer | modifier ech wikicode]

Petits tableaux rustiques en patois d'un coin de Flandre française (6 fascicules)
  • Petits tableaux rustiques en patois d'un coin de la Flandre française, par Théophile Denis. 1er [-6e] fascicule. Aveuc eune préface pèr Henri Potez, impr. de P. Ollivier, (1907)


Éstrait[1]
[ … ]

Ale vindot du chuque, du café,
Dés caindèles, ed l’ole é du sé.
Dz’éwiles, dé-z agripins, dél l’ène,
Dés ramons d’bo é d’camamènne …

[ ... ]

Eutes écrivures à Denis[éditer | modifier ech wikicode]

  • L'Inondation, par Théophile Denis, Éditeu : L. Crépin (Doué), In-8° , 8 paches (1856)[2]
  • Notice sur Jean-sans-Peur, duc de Bourgogne et comte de Flandre, contenant les détails sur l'entrée du duc Jean à Douai en 1405 et diverses notes relatives à Douai, Madoux-Lucas, 28 paches (1861)
  • Qu'est-ce que Gayant ? Toutes les réponses, plus une notice sur les mannequins de la fête communale de Douai, les principaux libraires, 57 paches (1862)
  • Le Corps de musique de la ville de Douai (musique de la garde nationale), notice historique, impr. de V. Wartelle, 136 paches (1862)

Poésie[éditer | modifier ech wikicode]

  • Poésies, par Théophile Denis, impr. de A. d'Aubers, 27 paches (1853)[3]
  • Petits tableaux rustiques en patois d'un coin de Flandre française, 6 fascicules, impr. de P. Ollivier, Tchéyeu-su-Mér, (1904 - 1907) ASIN: B0018577AC
3e fascicule, 32 paches, Tchéyeu-su-Mér, 1905

Écrivures à pérpos éd Denis[éditer | modifier ech wikicode]

  • Ivar Ch’Vavar , « Théophile Denis (1829-1908) », nord’, revue de critique et de création littéraires du nord / pas-de-calais, n°16, p. 125, décembre 1990.
  • Christian Edziré Déquesnes , Poète douaisien oublié de langue picarde, Théophile Denis - 1829-1908, coll. « Ré-apparitions », supplément revue Passages n°3, Saint-Amand-les-Eaux, printemps 2007.

Écrivures dsu chés sourds-muets (in frinsé)[éditer | modifier ech wikicode]

  • Les artistes sourds-muets au salon de 1886, P. Ritti, Paris, 24 paches (1886)
  • Les conseils généraux et les institutions de sourds-muets, Imprimerie Berger-Levrault, Nancy, 24 paches (1887)
  • L'enseignement de la parole aux sourds-muets : notes sur la réforme introduite, depuis 1879, par le ministre de l'intérieur dans les établissements de bienfaisance consacrés à l'éducation et à l'instruction des sourds-muets, Nancy : Imprimerie Berger-Levrault , 37 paches (1886)
  • Étienne de Fay dit "le vieux sourd-muet" d'Amiens : notice biographique, Imprimerie Typographique Ricard-Leclercq , Saint-Wary, 12 paches (1905)
  • Les institutions nationales et le ministère de l'intérieur, Imprimerie Berger-Levrault, Nancy, 24 paches (1882)
  • Léopold Lousteau, peintre sourd-muet : notice nécrologique, dessin d'Auguste Colas, 15 paches (1894)
  • Le musée des sourds-muets : Galerie historique & artistique de l'Institution nationale des sourds-muets de Paris, artike publié l' 10 d'octobe 1891 din ch' jornal : L'intermédiaire des chercheurs et curieux; et pi apreu din l'Revue internationale des sourds-muets, n° de novimbe 1891 – 8 paches.
  • Musée universel des sourds-muets : catalogue sommaire, Atelier de typographie de l'Institution nationale des Sourds-Muets éd., Paris, 152 paches, (1896).
  • Notice sur l'institution nationale des sourds-muets de Paris depuis son origine jusqu'à nos jours (1760-1896) : accompagnée de documents concernant l'enseignement scolaire, l'enseignement professionnel. Conditions d'admission des élèves, etc. et suivie du catalogue du musée universel des sourds-muets, aveuc Gervais Debax (1838-1903), Atelier de typographie de l'Institution nationale des Sourds-Muets éd., Paris, 152 paches (1896)

Notes pi référinches[éditer | modifier ech wikicode]

  1. Langue et littérature picardes, Pierre Ivart, Biblioth. Départementale de la Somme, p 38 (1996)
  2. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6358727v.r=Denis%2C+Th%C3%A9ophile.langFR L'Inondation - Gallica]
  3. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k63714098.r=Denis%2C+Th%C3%A9ophile.langFR Poésies - Gallica]

Loyens intarnètes[éditer | modifier ech wikicode]