Wailly-Biaucamp

Cha vient éd Wikipedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
50° 24′ 52″ N 1° 43′ 43″ E / 50.414404, 1.728498
Wailly-Biaucamp
ch' kmin des Lombards
ch' kmin des Lombards
Armoiries
Poéyis drapeau de la France      Franche
Région Heuts-d'Franche
Départémint Pas-d'Calés
Arondichemint Montreu
Canton Berck
Code insee 62870
Code postal 62170
Maire
 
Véronique Graillot
2014-2020
Intarconmeunalité Conmeunité d’conmeunes
du Montreuloé
Jografie
Coordonnées
jografikes
50° 24′ 52″ N 1° 43′ 43″ E / 50.414404, 1.72849850° 24′ 52″ Nord
       1° 43′ 43″ Est
/ 50.414404, 1.728498
  
Altitudes minimale : 18
maximale : 68
mouéyène :
Supérfichie 14.33 km² (1433 ha)
Démografie
Gintilé Wailly-Biaucampoé(s) , Wailly-Biaucampoèse(s)
Carte de localisation de Wailly-Biaucamp

Wailly-Biaucamp (in frinsé: Wailly-Beaucamp) ch'est ène conmeune picarte, plachée dins ch' départémint dech Pas-d'Caleus pi dins l' région Heuts-d'Franche.


Wailly, lettrine du chien qui "Wail", Cueilloir de l'Hôtel-Dieu de Montreuil-sur-Mer, 1477.


L'ancienne école des filles aujourd'hui école primaire.


Aménistrachon[éditer | modifier le wikicode]

Lisse d’chés maires
innées Idintité Étitchète Qualitè
Toutes chés données is n'sont poin coère connues.
1800 1800 Desert   intérimaire
1801 1808 Jean-Baptiste Wallet    
1808 1830 Charles-François-Marie de Cossette    
1830 1832 Louis-Antoine-François Bloquel    
1832 1839 Antoine-Marie Specque    
1839 1848 Charles-Adolphe de Cossette    
1848 1870 Jean-Baptiste Broussin    
1870 1879 François Bloquel (père)    
1879 1884 Joseph Bourgois    
1884 18.. François Bloquel (fiu)    
Toutes chés données is n'sont poin coère connues.
1936 1941 Lucien Becquelin    
1941 1947 Marcel Fournier    
1947 1952 Abel Ringart    
1952 1965 Fournier    
1965 1977 Léon Duflos    
1977 2001 Stanislas de Chabot    
2001 2014 Michel Dupont    
5 avril 2014   Véronique Graillot   Infirmière


Wailly-Biaucamp din sin canton
et pi
din l'arrondichemint d'Montreu


Nombe ed gins[éditer | modifier le wikicode]

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
357 421 472 472 527 525 535 533 522
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
522 534 553 554 557 550 543 571 578
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
580 537 543 533 505 531 508 528 489
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2009 2010
500 514 598 677 741 781 938 986 992
2013 - - - - - - - -
1019 - - - - - - - -
Sources : Base Cassini dousqu'in 1962 pi base Insee à partir d'1968


Dicton[éditer | modifier le wikicode]

Wailly, vièlles gins, [1]
Bos-Jin s'in sint,
Écuires core pire,
Montreu tant qu'i peut.


Chés monumints pi lius d'mémoére[éditer | modifier le wikicode]

  • Église Saint-Pierre
  • L' capelle Note-Dame-del-Salette
  • L' capelle Note-Dame-del-Bonne-Mort (1919)
Église Saint-Pierre.
capelle Note-Dame-del-Salette
capelle Note-Dame-del-Bonne-Mort
  • ène gentilhommière, lonmée autrefois « P'tit-catiau » (1701) . Achteure "La Feuillée".
  • ech catiau du Moufflet début du XIXe sièke.
  • ech catiau de Beaucamp, XIXe sièke. Aujourd'hui "le Castel des Anges".
  • ech catiau de la Houssoie, XIXe sièke.
  • ech catiau "Les Tilleuls", XIXe sièke.
  • ech catiau "Guilbart", XIXe sièke. Aujourd'hui "La Prairière".
  • L' cinse du Monthodion[2].


Salon Européen de la Nature et de la Chasse, 2007.


Lius, agés, hamiaus pi écarts[éditer | modifier le wikicode]

  • Biaucamp
  • La Réderie
  • Ech Mouflet o Moufflet
  • La Houssoye
  • Ech Point du Jour
  • Ech Halloy
  • Chés Camps Rayés
  • Chés Rives
  • Ch' Mont-Guislain
  • Chés Fonds d' Wailly
  • Ech Monthodion o Montaudion
  • Chés Garennes


Parsonnalitès loèyèes à l'conmeune[éditer | modifier le wikicode]

  • Roger Rodière (1870-1944), historien


Notes pi référinches[éditer | modifier le wikicode]

  1. André Accart, Les sobriquets des habitants du Pas de Calais, Les éditions Nord Avril, (2006)
  2. LEROY Albert, Les Vieilles Fermes du Pays de Montreuil, 1972, T.1, p. 77


Bibliografie[éditer | modifier le wikicode]

  • Benoît Blanc, Delphine Maeyaert, Pascal Morès, Patrimoine rural en Montreuillois, Cahiers du Musée de Berck, 2003, p. 46, 81-82 et 89.
  • René Debrie, Paul Louvet, Lexique Picard du parler de Wailly-Beaucamp, Eklitra, 1977.
  • Albéric de Calonne, Histoire du canton de Montreuil, Res Universis, 1988, art. Wailly p. 107 à 109.
  • Pierre Héliot, Les Églises du Moyen Âge dans le Pas-de-Calais, Arras, 1951, p. 47, 62, 65, 112, 115, 169, 170, 178, 185, 243, 244, 248 et 437.
  • Jacques Hurtrelle, en collaboration avec georges Dilly et Jean Lephay, Carreaux funéraires en terre cuite vernissée des églises du Ponthieu, art. Wailly.
  • Albert Leroy, Les Vieilles Fermes du pays de Montreuil T1, Henry, 1972, art. Wailly-Beaucamp p. 77-78.
  • Jean-Marie Monnet, Montreuil sur mer, un siècle d'initiative, Henry, 2006, art. Wailly-Beaucamp p. 124-125.
  • Jacqueline et Georges Orhant, Wailly-Beaucamp hier et aujourd'hui, 2003.
  • Roger Rodière, Le Pays de Montreuil, 1933, art. Wailly p. 432-440.
  • Roger Rodière, Notice historique et archéologique du village de Wailly, Archives départementales du Pas-de-Calais.
  • Lucien Vasseur, La Communauté de Communes du Montreuillois en 21 communes, 2005, art. Wailly-Beaucamp, p. 57-58.
  • Charles Wignier, Poteries vernissées de l'Ancien Ponthieu, H. Laurens éd., Paris, 1887, art. Wailly p. 55-56.
  • Histoire d'églises, Service d'Animation du Patrimoine et des Musées du Montreuillois, 2006, art. Wailly-Beaucamp p. 22-23.
  • Dictionnaire du Nord et du Pas-de-Calais, Larousse, 2001, art. Wailly-Beaucamp p. 858.

Loïens intarnètes[éditer | modifier le wikicode]

Édseur chés eutes prodjés Wikimédia :