Jean Froissart

Cha vient éd Wikipedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean Froissart
Jean Froissart Rétor à Froissart (singuine dins ch' Recueil d'Aro (Bibliotèke munichipale d'Aro)
Jean Froissart
Rétor à Froissart
(singuine dins ch' Recueil d'Aro
(Bibliotèke munichipale d'Aro)

Né(e) vers 1337
à Valincyinne
Profession historien , poéte


Jean Froissart o Jehan Froissart (né vers 1337 à Valincyinne (comté Hénau) - défuncré vers 1410) ch'est un croniqueus, poéte pi historien del époque médiévale. Pindant des sièkes, ches Croniques à Froissart ont té arconnues conme l'éspression majeure del ernaichance gvaleresque dins l'Ingueultière pi l' Franche du XIVe sièke. Ch'est étou eune source importante su l' prumière moétiè del Dgère d'Un Chint Ans.


Éstatue à Jean Froissart - Plache Froissart, Chimai (Bergike).
Éstatue d' Froissart (Cour du Palais du Louvre, Paris).

Euves[éditer | modifier le wikicode]

L' mort d' Wat Tyler
(Croniques à Froissart).
  • Croniques
  • Dits et débats (Le Temple d'Honneur, Le Joli Mois de mai, Le dit de la Marguerite, Le Dit dou Bleu Chevalier, le Débat dou Cheval et dou Lévrier, Le dit dou Florin, La Plaidoirie de la Rose et de la Violette)
  • Meliador Roman in troés tomes publié in 1895 et 1899 pèr el Société des anciens textes français[1]
  • Le paradis d'amour
  • L'orloge amoureus
  • Lais amoureus et de Nostre Dame
  • Pastourelles
  • La Prison amoureuse
  • Ballades
  • Virelais
  • Rondeaux

Bibliografie[éditer | modifier le wikicode]

  • Siméon Luce, Chroniques de J. Froissart, Renouard Paris, 1869.
  • Maurice Wilmotte, Froissart, Éditions La Renaissance du livre, 1944.
  • Peter Ainsworth, « Froissart, Jean », in Graeme Dunphy, Encyclopedia of the Medieval Chronicle, Leiden, Brill, 2010, p. 642–645 (ISBN 90-04-18464-3)
  • Cristian Bratu, « Je, aucteur de ce livre: Authorial Persona and Authority in French Medieval Histories and Chronicles », Authorities in the Middle Ages. Influence, Legitimacy and Power in Medieval Society, éd. par Sini Kangas, Mia Korpiola, et Tuija Ainonen (Berlin/New York: De Gruyter, 2013), 183-204.
  • Cristian Bratu, « Clerc, Chevalier, Aucteur: The Authorial Personae of French Medieval Historians from the 12th to the 15th centuries », Authority and Gender in Medieval and Renaissance Chronicles, éd. par Juliana Dresvina et Nicholas Sparks (Newcastle upon Tyne: Cambridge Scholars Publishing, 2012), 231-259.
  • Froissart dans sa forge : actes du colloque réuni par Michel Zink à Paris du 4 au 6 novembre 2004, Paris, Académie des inscriptions et belles lettres, diffusion de Boccard, 2006, 238 p., (ISBN 2-87754-180-0), présentation en ligne.
  • Valérie Fasseur (éd.), Froissart à la cour de Béarn : l'écrivain, les arts et le pouvoir, Turnhout, Brepols, 2009, (ISBN 978-2-503-52867-0).
  • (en) J. J. N. Palmer, Froissart : Historian, Woodbridge, Boydell Press, 1981, XI-203 p., présentation en ligne.
  • Bernard Guenée, Du Guesclin et Froissart. La fabrication de la renommée, Tallandier, 2008, 237 p. 


Loyens éstèrnes[éditer | modifier le wikicode]

  • su Gallica

Les Chroniques de Froissart su ch' site à Gallica (BNF) :

Notes pi référinches[éditer | modifier le wikicode]

  1. Meliador, roman comprenant les poésies lyriques de Wenceslas de Bohème [lire en ligne]  su Gallica