Robert Boyaval

Cha vient éd Wikipedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Robert Boyaval

Robert Boyaval, l'est né à Doï au 9 éd join 1923 et pi l'est mort l'28 éd juillet 2002. Ch'est un poéte lonmé ech « cantre d'chés Poéyis Miniers ».

Autodidacte, il lit chés lives à Marceline Desbordes-Valmore Jules Mousseron, Théophile Denis et Louis Dechristé. Dins chés lives lo i értreuve el lingue picarte.

Il o un Diplôme d’études criminelles deul Faculté d'droé d'Lile.

Chés poénmes et pi l'prose à Boyaval is ont té primés:

  • 21 foé pèr l’Arcadémie d'chés Syinches, Lètes pi Arts d’Aro (Académie des Sciences, Lettres et Arts d’Arras),
  • 31 foé pèr chés « Violetti picards »,
  • Grand Prix international éd la Haute Académie internationale de Lutèce in 1968,

Il inrégiste 38 euves à Radio-Lille pour l’émission Terrils et Corons inte 1951 pi 1954.


Chés lives[éditer | modifier ech wikicode]

  • Au Pays des « Gueules Noires, éd. G.E.P., 1966, préface d’André Canivez. Poésies patoises
  • Terrils et Corons, éd. G.E.P., 1968, préface d’Émile Poiteau. Poésies patoises. Prix Wicar de la Société des Sciences et Arts de Lille
  • Dans la Cité de Gayant, éd. G.E.P., 1968, préface d’André Bouchier. Poésies patoises.
  • Amours et Paysages, éd. G.E.P., 1968. Couronné par la Société nationale d’encouragement au bien et l’Académie des arts et sciences d’Arras.
  • Dans le Pays de Flandre, éd. G.E.P., 1969, préface de Fernand Carton. Poésies patoises. Prix Wicar de la Société des sciences et arts de Lille.
  • Contes du jeudi, éd G.E.P.,1969, préface de Marie-Louise Perot. Contes pour enfants.
  • La Ronde joyeuse, éd. G.E.P., 1969, préface de Simone Hoffmane. Poèmes pour enfants.
  • Les Perles de rosée, éd. G.E.P., 1970, préface de Renée Mauger-Kauffmann. Poèmes pour enfants.
  • Nouveau Contes du jeudi, éd. G.E.P., 1970, préface de Graziella Hansotte. Contes pour enfants.
  • D'ombre et de lumière, éd. G.E.P., 1973, préface de Georges Linze.
  • Près des Terrils, éd. G.E.P., 1981. Poésies patoises, préface de M.G Guy de Sart.
  • À la gentille école, éd. d’auteur, 1984. Poèmes pour enfants, préface d’Hélène Fuchs.
  • De terre et de sang, éd. d’auteur. Poèmes, 1985, illustré par Krystel Boyaval, préface de Gaston-Henry Aufrere.
  • Le Jardin merveilleux, éd. d’auteur, 1987. Poèmes pour enfants, illustré par Krystel Boyaval, préface de Jean Guirec.

éstrait dech poénme L'Quinquet[éditer | modifier ech wikicode]

[...]
Mais l'pu amusant, quand in tot in ménache,
El leurnièr' nous mettot bin pu d'chint cops in nache !
Quand el pétiot infant, berloquant sin berceau,
N'artrouvot pu s'chuchette et brayot à séyau.
[...]

Vir itou[éditer | modifier ech wikicode]